Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2014

HOKUSAI (IV)

HOKUSAI.PNG

 

ET TOUJOURS AU GRAND PALAIS, JUSQU'AU 18 JANVIER 2015

L'EXPOSITION "HOKUSAI"

voir les autres notes

(1) (2)

et même celle ci (3) en fin de note

 

 

Une animation de trente diapositives retrace l’œuvre sur le site de l'Express

 

CLIQUER SUR LA PHOTO CI-DESSOUS POUR Y ACCÉDER

HOKUSAI.PNG

 

 

 

VOICI LE DOCUMENTAIRE DIFFUSE SUR ARTE LE MERCREDI 10 DÉCEMBRE 2014

 

Visite à Hokusai


 
 
 
UN AUTRE DOCUMENTAIRE SUR DAILYMOTION

Hokusai-1ère partie


 

Hokusai-2ème partie




13/12/2014

Toshikazu Ichimura

 

aikido,aikido montlucon asptt,toshikazu ichimura

Né à Tokyo en 1941, Toshikazu Ichimura est issu d'une famille pratiquant les Arts Martiaux : son père pratiquait le Judo et le Kendo, sa mère le Naginata et ses frères le Karaté.

Il a commencé par pratiquer le Judo dans sa jeunesse puis suite à une blessure au genou, il ne put plus pratiquer par interdiction des médecins.

Il vit une démonstration de Nishio Sensei et fut convaincu de l'importance pour lui de pratiquer cet Art, ébloui par la prestation... Il avait alors quinze ans ; à cette époque, les jeunes n'étaient pas autorisés à pratiquer, mais avec de la patience et  de la persuasion, il parvint à ses fins en passant outre l'avis des médecins.

Des 1957, il a pratiqué principalement avec Nishio Sensei et Kobayashi Sensei, mais également avec tous les Maîtres de l'Hombu Dojo de Tokyo et particulièrement avec Tada Sensei.
En 1961, il s'occupa d'un club d’Aïkido à l'université Toyo en temps qu'enseignant.
Il est devenu un instructeur à l'AÏKIKAÏ en mai 1966 et, suite à une demande d'enseignant d'Aïkido en Scandinavie, il fut envoyé comme représentant officiel et arriva en septembre 1966, en ayant fait un détour par la France.
Ichimura Senseï a vécu et enseigné principalement à Uppsala en Suède. Il a enseigné en Finlande, en Norvège, au Danemark et en Pologne. Il enseigna l’Aïkido mais aussi le Iaido. Il a également enseigné la macrobiotique et Kotodama.
EN 1966, il était 4ème Dan d’Aïkido, 5ème Dan en 1971, 6ème Dan et Shihan en 1977.
En mai 1969, il était 6ème Dan Renshi en Iaido.

aikido,aikido montlucon asptt,toshikazu ichimura



Ichimura Sensei est retourné au Japon en 1986 pour se concentrer sur le shiatsu, à Kobe, sans continuer à enseigner l’Aïkido.

aikido,aikido montlucon asptt,toshikazu ichimura

Durant ses 20 ans de pratique dans les pays nordiques, il a développé le style de son Maître Nishio Sensei ainsi que le Iaï qui va avec. Depuis 1970, il a instauré le grand camp d'été annuel à Uppsala où les stagiaires étudiaient en plus de l’Aïkido et du Iaido, la macrobiotique et le Kotodama.
En 2011 pour l'anniversaire des cinquante années de l'Aïkido en Suède, il a participé à cet événement et a fait une démonstration.


Il a écrit deux livres sur l’Aïkido :
Aïkido  en 1973
L'Aïkido et de la paix en 1982.


 
Il est décédé le 13 Avril 2014.

 

Swedish Aikido 1968 - 1975 Ichimura Sensei i Uppsala 1a


 

 

Swedish Aikido 1968 - 1975 Ichimura Sensei i Uppsala 1b


 

 

1986r Ichimura Sensei


 

12/12/2014

TAKEJI TOMITA

aikido,aikido montlucon asptt,takeji tomita

 

Takeji Tomita est né le 3 février 1942 à Hamamatsu, province de Shizuoka, île de Honshu au Japon.

Il débute l’Aïkido en 1961 à l’Université avec Shoji NISHIO Sensei, il s’inscrit à l’Aïkikaï de Tokyo en 1962.
C’est à Iwama lors d'un stage d'été que TOMITA Sensei rencontre pour la première fois le fondateur de l’Aïkido : Morihei UESHIBA, ainsi que
Morihiro SAÏTO.

Le contact eut lieu, il fut impressionné et attiré.

De 1962 à 1969, il suivra  O SENSEÏ et Morihiro SAÏTO .

En 1968, il devint le Uchideshi de Morihiro SAÏTO .
Il pratiquera pendant 7 ans au Dojo d’Iwama. Ces années-là furent pour Tomita Senseï une école dédiée à l’éducation et à la voie du Budo.

Après la mort de O SENSEÏ, à la suite d’une invitation de la Fédération de Judo suédoise, il s’installe en Suède au mois d’août 1969. Il a 27 ans et il est alors titulaire du 4ème Dan accordé par O SENSEÏ.

aikido,aikido montlucon asptt,takeji tomita

SAITO SENSEÏ et TAKEJI TOMITA



Il a son Dojo depuis 1975 à Stockholm .

A l'époque, il y avait déja Toshikazu Ichimura responsable de l'Aïkido, délégué par l'Aïkikaï en Suède pendant cette période, qui vécut en Suède de 1966 à 1986.


Tomita Senseï a accompagné pendant de nombreuses années Saïto Senseï dans ses déplacements en Europe et en Amérique.

Afin de parfaire sa pratique de l’Aïkido, il a étudié profondément l'anatomie, la physique et les diverses méthodes de concentration. Il a décortiqué  la différence essentielle entre les mentalités et psychologies japonaise et occidentale dans le processus d'apprentissage, afin de pouvoir donner des indications utiles et pertinentes à ses élèves.


En 1992, il décide, après consultation de Morihiro SAÏTO, de créer sa propre organisation la TAKEMUSU AÏKI TOMITA ACADEMY.

  TOMITA Senseï enseigne en Suède, en France, en Italie, en Angleterre, au Portugal, en Finlande et en Russie.

aikido,aikido montlucon asptt,takeji tomita



Après quarante ans de pratique et de recherche, il a finalisé son travail en y incluant les principes qui régissent le BUDO japonais dans le AÏKI SHIN MYO DEN, dont il est le SOKE.

En 2009, il célébra ses 40 années de pratique en Europe par un grand stage en Suède avec tous ses
élèves et les Dojos qui le suivent dans sa démarche…

Actuellement Shihan 8ème Dan, comme vu dans ses entretiens dans les trois PDF, il a toujours eu ce souci de liberté qui fait qu'il a toujours gardé une distance envers les grandes fédérations afin de mieux se concentrer sur sa démarche personnelle.

 

CLIQUER SUR LES TROIS PHOTOS

POUR ACCÉDER AUX PDF

 

PDF TAKEJI TOMITA

son parcours , son arrivée en Suède et sa réflexion sur sa pratique...

Capture01.jpg

 

 

TAKEJI TOMITA.jpg

TAKEJI TOMITA SENSEI.jpg

 

 

Tomita Sensei Aikido


 

Tomita Sensei Firenze 9/12/2012


 

 

Firenze 15 Novembre 2014


 

11/12/2014

GUY LORENZI

guy LORENZI.PNG

GUY LORENZI - 86 ANS

Beaucoup de haut gradés actuels ont étudié avec Guy Lorenzi. Son nom revient très souvent : Christian Tissier, Bernard Palmier, Michel Hamon... ont commencé avec lui, il a su faire partager sa passion car aujourd'hui, ce sont tous des hauts gradés de l’Aïkido.

Il commence la pratique de l’Aïkido en 1953 avec Maître Abe Tadashi, puis travaille avec Monsieur Delforge et Maître Nocquet et, jusqu’en 1960, il suit les stages dirigés par les maîtres Murashige, Noro, Tamura, Kobayashi.

aikido,aikido montlucon asptt,guy lorenzi

GUY LORENZI

Photo issue du site : http://aikido-ffaaa-hamon-michel.com/hamon_photo.html
 
En 1958, il ouvre un club au patronage Champerret qui deviendra par la suite l’Aïkikaï Pereire.
En prenant sur son temps de repas, il enseigne bénévolement au club de la Banque de France, établissement où il travaille, formant ainsi de nombreuses ceintures noires, dont certains sont actuellement dirigeants, enseignants diplômés ou DTR.

Après avoir été en 1970 CTR, il est nommé CTN de l’Union européenne d’Aïkido (fondée par Maître Nocquet), dirigeant ainsi de nombreux stages dans toute la France. Il fut pendant de nombreuses années examinateur aux passages de grades et aux brevets d’État. Il est actuellement 6ème Dan d’Aïkido, diplômé d’État (BEES 2e degré).

Dernièrement, il a participé à un stage en décembre 2013, invité par un de ses élèves, Bernard Palmier et cela à 86 ans !

voir les photos ici :

HOMMAGE ET RECONNAISSANCE

Source : http://www.roger-arbus.fr

10/12/2014

MICHEL HAMON

aikido,aikido montlucon asptt,michel hamon

 

Michel Hamon a commencé les Arts Martiaux par le Judo puis la pratique de l'Aïkido en 1963 avec Guy Lorenzi au Dojo de la Banque De France, aussi renommé à l'époque que celui de Vincennes actuellement. En 1967, il fit ses début en tant qu'enseignant dans le club de Villeneuve-le-Roi dans le Val-de-Marne, et à Yerres dans l'Essonne (91), quelque temps plus tard.En 1976, il reprend le club de Ste-Geneviève-des-Bois, dans l'Essonne et en 1996 enseigne aussi à Draveil (91). L'enseignement de Maître Nocquet fut pour lui une révélation.

aikido,aikido montlucon asptt,michel hamon

Avec André Nocquet Sensei

 

aikido,aikido montlucon asptt,michel hamon

AVEC KOBAYASHI SENSEI


Il devient 2ème Dan en 1969 et 3ème Dan en 1973.


Il fut nommé président du groupe Nocquet à l'époque la FFAD (Fédération Française d'Aiki-Do), puis quand Maître Floquet, qui pratiquait le Kobudo, se joignit à cette nouvelle fédération, elle changea de nom pour la FFAK (Fédération Française Aïkido et Kobudo).
En 1978, il réussit le 4ème Dan et devint aussi vice-Président de l’UEA (Union Européenne d’Aïkido), créée également par André Nocquet en 1972.
Après la scission de la FFJDA en deux fédérations, la FFLAB, qui devint par la suite FFAB avec Maître Tamura et la FFAAA avec Christian Tissier de retour du Japon, il suivit cette dernière et occupa des postes à responsabilité.
En 1985, il fut nommé 5ème Dan.

Il enseigna en Afrique, notamment au Gabon, au Congo, au Sénégal, mais aussi en Asie au Vietnam, et bien sûr en Europe, particulièrement en Allemagne chez son ami Alfred Heymann, 7ème Dan, ainsi qu'en Roumanie, en Belgique, en Suisse, au Portugal, en Angleterre, en Italie et en Hongrie.

En 1992, il est élu Président de la ligue Ile de France FFAAA .


Il repart au Japon en 1996 mais Kisshomaru Ueshiba étant déjà malade, il pratique avec l'actuel Doshu Moriteru Ueshiba ; c'est durant son séjour que la Fédération le nomma 6ème Dan.

Il a écrit plusieurs livres :
Visuel Aïkido
L'histoire de l’Aïkido en France
AÏKIDO, une tradition, un art, un sport

aikido,aikido montlucon asptt,michel hamonaikido,aikido montlucon asptt,michel hamonaikido,aikido montlucon asptt,michel hamon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michel Hamon cumule les distinctions, parmi les plus prestigieuses :

En 1993 : Chevalier de l’ Ordre National du Mérite

et dernièrement en 2011: les Palmes d'Or dans le cadre de ses activités bénévoles passées et actuelles.

 

En Janvier 2012, il reçoit le 6ème Dan Aïkikaï des mains de Christian Tissier.

 

il reçoit le  7è Dan en 2011 par Maxime DELHOMME, l'actuel Président de la FFAAA et Bernard PALMIER

 

Interview de Michel Hamon sur les passages de grade Dan


 

photo du site  http://aikido-ffaaa-hamon-michel.com/hamon_photo.html

08/12/2014

Matti Joensuu

aikido,aikido montlucon asptt,matti joensuu

Matti Joensuu est né en 1957 en Finlande ; il a commencé l’Aïkido en 1979, dans Association Meido-Kan.

Il a vécu au Japon en 1983 et 1984, comme uchideshi au dojo de Kobayashi Sensei.

Depuis 1985, il suit l'enseignement de Endo Sensei et a de nouveau vécu au Japon de 1998 à 2002.
Matti Joensuu Sensei a participé à de nombreux stages dirigés par Endo Sensei au Japon et dans le monde. Il est l'un des rares non-Japonais à diriger des stages au Japon.

 Il dirige des stages partout dans le monde mais particulièrement en  Finlande (généralement chaque année, à Kuortane, à Jyväskylä, à Helsinki), en Autriche, en Allemagne, aux États-Unis, au Canada, en Espagne, en Hongrie, etc.

 

 

Aikido Saku Dojo Embukai 2014 - Matti Joensuu


 

Aikido Matti Joensuu 6. dan, Güejar Sierra Granada, Spain, Sep 2013


 

Aikido Matti Joensuu, Güejar Sierra(Granada) 2013


Matti Joensuu Aikido forum kishintai


 

07/12/2014

jo démonstrations

aikido,aikido montlucon asptt,jo,morihei ueshiba,noro sensei

 

On ne pratique pas les armes à l'Aïkikaï. Pourtant le Fondateur pratiqua intensivement ces dernières à Iwama, c'est pour cela que Saito Sensei les inclut dans sa pratique. L'Aïkido se suffit à lui-même, la pratique à mains nues contient tous les liens pour parvenir à notre essence, donc il ne serait pas utile d'y ajouter les armes... sauf que ces dernières peuvent nous donner d'autres pistes de réflexions utiles dans notre cheminement. Pour ma part, j'aime pratiquer avec et ne dit-on pas que l’Aïkido se rapproche plus du Kenjutsu que du Judo ?

On observe des similitudes entre l'utilisation d'un jo, du ken ou à mains nues, ces utilisations sont interdépendantes, et l'on retrouve de l'un dans l'autre et vice versa...

Quoi qu'il en soit, les arguments des uns et des autres sont totalement recevables. Cela ne me choque pas que l'on ne les pratique pas ou qu'on les pratique.

Si l'on regarde bien, chaque grand Maître a intégré à sa pratique des éléments extérieurs à l’Aïkido : Yoga du souffle, Méditation, Ken jutsu, Iaï... car justement ils ne sont pas si extérieurs que cela...

Chacun suit son chemin et chacun accède au niveau qu'il peut comprendre...

 

Aikido O Sensei Morihei Ueshiba jo kata in Iwama dojo


 

M. Saito sensei shows 13 Jo Kata, 1973


 

Noro Sensei - Aikido / Kinomichi - end of 70's


05/12/2014

Kurt Bartholet

 

kurt bartholet.PNG

Kurt Bartholet a débuté l’Aïkido en 1974,en Suisse à 18 ans avec Willi Frischknecht à Schönengrund et Freddy Jacot-Descombes.

Son parcours a rencontré Ikeda Sensei, avec lequel il étudia plus d'une dizaine d'années.

Il bénéficia de l'enseignement de Tada Sensei qui était installé en Italie et apprit également de lui la pratique régulière de la méditation et des exercices de respiration.

Il partit ensuite étudier à Iwama avec Saito Sensei en tant que uchi deshi ; cela lui laissa un souvenir profond et un lien, une connexion avec Saito Sensei. Son premier séjour dura onze mois ; durant son séjour, il fit également trois retraites dans un monastère Zen d'une semaine sous la conduite du Père Lassalle, un Jésuite allemand, missionnaire au Japon, qui devint Maître zen. Puis il retourna régulièrement à Iwama chaque année pendant environ 1 mois.

Ensuite en 1981, durant un séjour aux États-Unis, à San Francisco, il pratiqua avec Frank Doran et Bruce Klickstein. Il fit également dans cette période des séminaires avec Terry Dobson et Robert Nadeau.

Durant son parcours personnel, Kurt Bartholet rencontra celui d'Endo Sensei, et il suivit son enseignement à partir de 1999.

Puis vint l'enseignement de Christian Tissier.

Il étudia le bouddhisme zen avec Taisen Deshimaru.

Psychothérapeute et Kinésithérapeute de formation, il développe à travers l'Aïkido une sensation, une conscience différente du mouvement...


Actuellement, il est 6ème Dan Aïkikaï


Il anime des séminaires en Europe, aux États-Unis, en Israël, en Syrie et en Jordanie...

 

 

 

Entretien Horst Schwickerath avec Kurt Bartholet

Aïkido journal 02/2009 - 1ère partie

CLIQUER SUR LA PHOTO POUR LIRE L'ARTICLE

 

aikido,aikido montlucon asptt,kurt bartholet

 
 

 Entretien avec Kurt Bartholet 

Aïkido Journal 03/2009 - 2ème partie

CLIQUER SUR LA PHOTO POUR LIRE L'ARTICLE

aikido,aikido montlucon asptt,kurt bartholet

 

 

Ukemi New style


 

 

 

Aikido Centrum Fudóshin Prague - Summer Camp 2012 - Kurt Bartholet 6th dan Aikikai


 

 

 

03/12/2014

Karlfried Graf DÜRCKHEIM II

aikido,aikido montlucon asptt,karlfried graf dÜrckheim

 VOILA UN AUTRE EXTRAIT DE

« HARA, centre vital de l’homme»

DURCKHEIM Karlfried Graf
Édition du Courrier du Livre 

Cette histoire nous montre encore que le plus important n'est pas le but, mais ce qu'il permet d'obtenir !

"C'était par une chaude journée d'été, à Tokyo, et j'attendais la venue de Maître Kenran Uméji, mon Maître de tir à l'arc. Je m'étais exercé tout seul pendant plusieurs semaines et je me réjouissais de montrer au « Maître» que j'avais bien appris ma leçon. J'étais curieux de savoir quelle nouvelle surprise m'attendait, car chaque leçon m'avait apporté une surprise.

L'étude d'un art japonais - qu'il s'agisse du tir à l'arc, de l'escrime, de l'art floral, de la peinture, de la calligraphie au pinceau ou de la cérémonie du thé - est pleine d'étrangeté pour l'étudiant occidental. Celui qui croirait, par exemple, que dans le tir à l'arc il s'agit de toucher la cible, commettrait une grosse erreur.

Mais de quoi s'agit-il donc ? C'est en fait ce que mon Maître m'apprit ce jour-là. Il arrive à l'heure convenue et, après une brève conversation autour d'une tasse de thé, nous nous rendons au jardin où se trouve la cible. Cette cible avait fait l'objet de ma première surprise, au début de mon apprentissage du tir à l'arc.

C'était une botte de paille d'environ 80 centimètres de diamètre, placée à la hauteur des yeux, sur un support de bois. Il est facile d'imaginer quel fut mon étonnement lorsque j'appris que tout élève devait s'exercer sur cette cible pendant trois ans, et cela à une distance de trois mètres ! Ce simple exercice répété pendant trois ans ! N'est-ce pas ennuyeux à la longue ? Non, au contraire, cela devient de jour en jour plus passionnant, au fur et à mesure que l'on pénètre le sens de l'exercice. En effet, le but recherché n'est pas de toucher la cible.

 aikido,aikido montlucon asptt,karlfried graf dÜrckheim

Mais de quoi s'agit-il donc ? C'est ce que mon Maître m'expliqua ce jour-là. Je me mets en position. Je m'incline d'abord devant le Maître qui se trouve en face de moi, comme le veut le cérémonial, puis devant la cible. Ensuite, je me tourne de nouveau face au Maître et exécute calmement les premiers mouvements. Les mouvements doivent se succéder harmonieusement, à la manière des vagues, chacune naissant de la précédente.

 

Je place l'arc sur le genou gauche, prends l'une des deux flèches appuyées contre ma jambe droite et la place sur la corde. De la main gauche, je tiens fermement l'arc et la flèche. Je lève lentement la main droite et l'abaisse, tout en expirant pleinement l'air de mes poumons. Puis, de cette main, je saisis la corde et, inspirant lentement, je lève et tends l'arc peu à peu. C'est là le mouvement décisif qui doit se faire avec calme et sans à-coups, telle la lune qui monte dans le ciel.

 

 

aikido,aikido montlucon asptt,karlfried graf dÜrckheim

Maître ANZAWA

 

Je n'ai pas encore atteint la hauteur voulue, au moment où, l'arc étant bandé au maximum, l'empennage de la flèche touche la joue et l'oreille du tireur, que la voix d'orgue du Maître, m'ordonnant d'arrêter, me fait sursauter. Étonné et quelque peu irrité de cette interruption dans un moment de concentration extrême, j'abaisse l'arc.

 

Le Maître me le prend des mains, enroule une fois la corde autour de l’extrémité supérieure de l’arc et me le rend en souriant me priant de recommencer. Ne me doutant toujours de rien, je refais toute la série de mouvements déjà décrite. Mais lorsqu’arrive le moment de tendre l'arc, je me trouve déjà au bout de mon savoir. L’arc ayant été deux fois plus tendu, mes forces ne suffisent pas pour le bander. Mes bras se mettent à trembler, je perds mon équilibre, vacille, c'en est fait du résultat de tant d'efforts de préparation.

Alors, le Maître commence à rire. Je fais désespérément un autre essai, mais en vain ; c'est un lamentable échec ! J'ai sûrement l'air fort dépité, car le Maître me demande ce qui m'irrite.

 

aikido,aikido montlucon asptt,karlfried graf dÜrckheim

 

Et moi de répondre aussitôt: « Comment pouvez-vous me poser une telle question ? Je me suis exercé pendant des semaines et, au moment crucial, vous m'arrêtez ! »

Le Maître rit de plus belle, puis, ayant repris son sérieux, me répond: « Que voulez-vous donc ? Que vous ayez acquis la forme requise pour accomplir votre tâche, je l'ai vu rien qu'à votre façon de saisir l'arc.

Mais retenez bien ceci : lorsque l'homme a atteint dans sa manière d'être, dans sa vie ou dans son travail, une étape qui lui a coûté beaucoup d'efforts, il ne peut rien lui arriver de pire que de voir le destin lui permettre de marquer le pas, de se figer dans l'état auquel il est parvenu. Si le destin lui est favorable, il lui enlève le résultat obtenu avant qu'il ne se raidisse, ne se sclérose. Voilà ce qu’un bon maître doit faire.

Car, au fond, il ne s’agit pas d’envoyer la flèche droit au but ; ici, comme dans tous les autres arts, l'objectif essentiel n'est pas le résultat extérieur mais bien le résultat intérieur, autrement-dit la transformation intérieure de l'homme. L'exercice d'une technique aboutissant à une performance sert également cette transformation.

Mais quel est le plus grand danger qui puisse menacer cette dernière, sinon de s'arrêter au résultat acquis ? L'homme doit progresser, progresser sans cesse ». La voix du Maître était devenue grave et émouvante.

 

aikido,aikido montlucon asptt,karlfried graf dÜrckheim

 

Ce qu'il enseignait à travers le tir à l'arc était autre chose qu'un sport d'agrément dont le but est la victoire sur les autres compétiteurs ; il s'agissait d'une école de la vie, c'est-à-dire d'une pratique initiatique enseignant le chemin intérieur .

Au début, il faut, bien entendu, apprendre la technique. Mais c'est seulement lorsqu'on la possède à fond que commence le vrai travail, l'incessant travail sur soi-même. Le tir à l'arc, comme tout autre art, n'est pour le Japonais qu'une occasion de s’éveiller à l’Être, c'est-à-dire à son être essentiel. Or cela présuppose que l'on entreprenne de se purifier de son moi vain et ambitieux qui, précisément parce qu'il ne se préoccupe que de l'aspect extérieur des résultats, met en danger la perfection même de ceux-ci. Ce n'est qu'après avoir triomphé de ce Moi que l'on peut réussir dans l'accomplissement d'une tâche. La réussite n'est plus alors le fruit d'un savoir-faire dirigé par une volonté ambitieuse, mais celui d'une transformation de l'homme en son être. La réussite est alors la manifestation d'un état intérieur qui libère une force profonde, quasi surnaturelle, laquelle, pourrait-on dire, produit la perfection sans notre contribution consciente. Il apparaît donc clairement que le sens de l’exercice est la transformation de l’homme."

 

VOIR AUSSI LA NOTE :

le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc. E HERRIGEL

POUR LES DEUX VIDÉOS EN FIN DE NOTE DE DEUX GRANDS MAITRES

OBSERVER LA CONCENTRATION, LA PRÉSENCE ET LA MAÎTRISE DE CHACUN

 

 

 

Inagaki Sensei: Fragments


02/12/2014

ANDRE NOCQUET III

 

aikido,aikido montlucon asptt,andré nocquet

Outre les une ou deux notes sur André Nocquet sur le blog, et celle-là également, j'ajoute aujourd'hui une biographie très complète issue du site de GUILLAUME ERARD.

cliquer sur la photo ci-dessous pour la lire

 

morihei-andre-nocquet.jpg

 

On ne se lasse pas de voir et revoir des vidéos de Maître NOCQUET, sa touche particulière si reconnaissable, sa silhouette trapue. Là où l'on peut penser raideur, il y a centrage et disponibilité. Même après 80 ans, cela lui permet de bouger et de plonger au centre de l'action pour un résultat à la hauteur de l'engagement de uke.

 

 

Festival des Arts Martiaux à Bercy : Maître Nocquet

 


 

 

 

STAGES MAITRE A. NOCQUET - ANNÉE 90 PARTIE 1 - DU SITE AÏKIDO BEAULIEU -


 

STAGE MAITRE A. NOCQUET - ANNÉE 90

PARTIE 2 DU SITE AÏKIDO BEAULIEU


 

 

STAGE MAITRE A. NOCQUET - ANNÉE 90

PARTIE 3 - DU SITE AÏKIDO BEAULIEU


 

 

STAGE MAITRE A. NOCQUET ANNÉE 90 -

PARTIE 4 DU SITE AÏKIDO BEAULIEU