Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2014

KUSARIGAMA

aikido,aikido montlucon asptt,kusarigama

 

Le kusarigama est
une arme composée d'une faucille avec une chaîne au bout de laquelle se trouve un poids. Il existe différentes variantes : la chaîne peut être attachée soit en haut du manche, proche de la lame,

aikido,aikido montlucon asptt,kusarigama

 

soit au milieu du manche, soit au bout du manche .

aikido,aikido montlucon asptt,kusarigama

La chaîne mesure 3 m 60, bien que l'on en trouve qui ne dépasse pas la hauteur d'un homme... La faucille peut trancher, piquer bloquer, la chaîne peut tournoyer, être lancée pour désarmer l'adversaire ; elle sert surtout à envoyer le poids, pesant plus de 100 g, sur les zones fragiles de l'adversaire : tête, poignet...
Pour l'entraînement, l'arme est en bois, avec une corde et une boule de coton enveloppée de daim.

aikido,aikido montlucon asptt,kusarigama

On peut dire que c'est une arme multiple.
Cette arme ne pouvait être utilisé qu'en terrain découvert et de plus par un expert car le maniement en est très difficile.
Selon les sources, le Kusarigama viendrait d'un moine bouddhiste expert en kenjutsu, Jion, connu pour être le fondateur de l'école Nen Ryu ; d'une autre source, il viendrait de Tan Isshin, un élève de Jion ayant étudié le Nen-Ryu. Le Kusarigama Jutsu est enseigné dans différentes écoles dont : Araki-ryu, Suiō-ryū , Toda-ha Bukō-ryū , Isshin-ryū kusarigamajutsu (Shintō Musō-ryū), Tendō-ryū kusarigamajutsu. Mais aussi dans les Kobudo d'Okinawa.

 

 

Donn Draeger & Kaminoda Tsunemori Kusarigama


 

 

 

Nito Shinkage Ryu Kusarigama Jutsu


 

 

Suio-Ryu Kusarigamajutsu


00:10 Publié dans articles, Blog, liens, videos | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

10/11/2014

EXPO " GHIBLI "à PARIS

1978501_872831372735812_1600648195289843540_o.jpg

 

Une exposition incontournable a lieu en ce moment à Paris, au Musée de l'Art Ludique dans le XIII° ; les studios japonais Ghibli présentent plus de 1300 "LAYOUTS", dessins originaux des films d'animations des Maitres incontestés du genre : Hayao Miyazaki et Isao Takahata.

cliquer sur les dessins pour agrandir

aikido,aikido montlucon asptt,ghibli,takahata,miyazaki

 

Le "layout" est le terme pour désigner cette technique identitaire des studios Ghibli, qui contient en lui-même dans le dessin toute la magie et l'émotion de la scène par la description méticuleuse de l'expression des personnages, du décor ou encore de l'ambiance, ainsi que des indications de mouvements de caméras, de couleurs et d'accessoires.

 

aikido,aikido montlucon asptt,ghibli,takahata,miyazaki

 

D’après le producteur de l’exposition, Kazuyoshi Tanaka :

“Je crois que les studios Ghibli ne changeront pas de méthode. Le layout sera toujours très présent, nous utilisons cette technique traditionnelle depuis le début et cela fait partie de notre identité. Takahata et Miyazaki disent souvent que les dessins faits par un être humain ont plus de charme et je pense que c’est aussi ce qui rend nos films si universels. Nous sommes donc très attachés au côté artisanal de nos films.”

aikido,aikido montlucon asptt,ghibli,takahata,miyazaki


Chaque croquis est unique et est une œuvre en elle-même.

 

aikido,aikido montlucon asptt,ghibli,takahata,miyazaki

 

Chaque salle accueille les dessins d'un long-métrage : Le Voyage de Chihiro, Princesse Mononoké, Le Chateau Ambulant, Ponyo sur la Falaise...

 

aikido,aikido montlucon asptt,ghibli,takahata,miyazaki

 

... avec la musique du film d'animation correspondante ; la visite se fait également avec des audioguides gratuits.

aikido,aikido montlucon asptt,ghibli,takahata,miyazaki


C'est la première fois que ces dessins sont exposés en Europe et ils resteront jusqu'au 1er mars 2015 ; cela représente presque 30 ans de travail.

 

 

  Clip de l'expo Miyazaki


 

09/11/2014

MASATOMI IKEDA

aikido,aikido montlucon asptt,masatomi ikeda


Masatomi Ikeda est né à Tokyo, le 8 avril 1940. Il découvrit l’Aïkido en 1958. En 1960, il s'inscrivit au Dojo de Tada Senseï. Il pratiquait aussi le Judo au Kodokan Judo et le Sumo. Après avoir obtenu son diplôme universitaire en éducation physique, il partit pour l'Italie en 1965, pour représenter l'Hombu Dojo ; il  resta 5 ans à Naples. Il enseigna également le Judo. En 1971, il retourna au Japon, continuant sa formation d’Aïkido tout en étudiant d'autres disciplines, entre autres le Kobudo Chokoshinei-ryu, ainsi que le Seitai.
En 1977, il partit pour la Suisse où l’ACSA (Association Culturelle Suisse d’Aïkido) lui demandait d'être leur Shihan en tant de délégué du Hombu Dojo de Tokyo. Il devint alors directeur technique de l'ACSA. Il y resta 25 ans. En 1986, s’ouvrit à Zurich l’Aïkido Ikeda-Dojo Zürich. Il entretenait des contacts très chaleureux avec les autres Shihan en Europe. Son rythme d'enseignement était soutenu : outre les cours dans son Dojo, il participait à des séminaires en Suisse et dans d'autres pays, seul ou avec Tada Senseï, Asai Senseï, Fujimoto Senseï ou Hosokawa Senseï...

aikido,aikido montlucon asptt,masatomi ikeda


En 1989, il reçut le 7ème Dan. Il était aussi 5ème Dan de Sumo, et 4ème Dan de Judo.
Il s’occupa aussi de l’Aïkikaï en Tchéquie (1995), de l’association slovaque d’Aïkido (1996), de la fédération yougoslave d’Aïkido en Serbie (1997) et de l’association turque d’Aïkido(1998). Avec Hiroshi Isoyama Senseï, 9ème Dan, il fut directeur technique de la Fédération internationale d'Aïkido (IAF). Ses observations, réflexions et apprentissages divers outre le Sumo, le Judo, l'Aïkido, le seitai genkikai, le Kobudo Chokoshinei-ryu le conduisirent à adopter un système d'enseignement didactique, différent de celui de l'Aïkikaï, en prenant en compte la culture Européenne.

 

Système de classification des techniques d'Aïkido d'après Ikeda Masatomi Senseï

cliquer sur la photo

aikido,aikido montlucon asptt,masatomi ikeda

 

Début 2003, il fit un accident vasculaire cérébral, ce qui l'obligea à stopper toute activité. Il est reparti vivre au Japon avec sa femme Yoko en 2005.

Il étudia aussi avec :
    YASUSHI Namiki , professeur à Hachinohe Shinden Ryu Jikishinkage
    Katsuzo Nishi , fondateur de Nishi Shiki
    Haruchika Noguchi , fondateur de seïtai
    Hiroshi Awakening ,Aïkikaï Shihan
    Nakamura Tempu , fondateur de Shin Shin Toitsu-Do
 

MASATOMI IKEDA SENSEI 7. DAN EMBUKAI 1999 Switzerland


 

Masatomi Ikeda Sensei, 7th Dan Aikikai, 8th International Aikido Congress 2000 Part I


 

Sensei Masatomi Ikeda "Hojo in Praiano 2001"


 

08/11/2014

KATSUAKI ASAI

asai.jpg

 

 Katsuaki Asai est né en 1942, au Japon. Il a commencé l’Aïkido à 13 ans en mars 1955 au Hombu Dojo de Tokyo avec Kisshomaru Ueshiba ; O Senseï était souvent là et dirigeait la pratique dans ce cas, à l'époque il était beaucoup à Iwama, en 1965.

aikido,aikido montlucon asptt,asai katsuaki

20/09/1955 O Sensei & Tamura
Maître Asai se trouve en face de la première rangée, 3 c. À gauche

Le second Doshu, Kisshomaru Ueshiba, lui demanda d'aller développer l’Aïkido en Allemagne ; il avait 23 ans et était 4°Dan. Le club sportif de la police de Munster avait pris soin des choses importantes telles que permis de séjour, permis de travail et visas. Il arriva donc le 21 octobre 1965.

Katsuaki Asai donnait des cours à Munster et à Düsseldorf, et au début de l'année 1972, il ouvrit son propre Dojo à Düsseldorf, tout en assurant les cours à Munster.
L''Aïkikaï d'Allemagne a été fondée en 1967, après une rupture avec la fédération de Judo. Initialement, il devait rester trois ans en Allemagne mais fin 1968, il retourna au Japon pour six semaines. De retour, il ne quitta plus l'Allemagne. Les premières ceintures noires furent en 1969.
En 1975, il a célébré le 10ème anniversaire de l'Aïkido en Allemagne. Beaucoup de Shihans du Japon ainsi que le Doshu Kisshomaru Ueshiba étaient présents. Pour Asai Senseï, la présence du Doshu était un grand honneur. L' Embukai du 30ème anniversaire vit une des dernières apparitions publiques du Doshu Kisshomaru Ueshiba. Début 1997, Asai Sensei a été nommé 8ème Dan par Kisshomaru Ueshiba. En 2005, deux anniversaires ont été célébrés : d'une part, Asai Sensei pratiquait alors l'Aïkido depuis 50 ans, et de l'autre, la naissance de l’Aïkido en Allemagne il y a 40 ans. Il y eut donc un très grand Embukai. Asai Sensei, aux côtés de Tada Sensei et de Yamada Sensei, appartient aujourd'hui au Senior Council de la Fédération internationale d'Aïkido . Il donne régulièrement des stages en Allemagne et à l'étranger, par exemple le stage d'hiver de l'ACSA (Aïkikaï Suisse).

Masatomi-ikeda-1972-may-italy-desenzano-asai-tada-chiba.jpg 

Italie 1972, Ikeda Senseï, Asai Senseï, Tada Senseï et Chiba Senseï.

POUR VOIR DES PHOTOS DE ASAI SENSEÏ,

CLIQUER SUR LA PHOTO CI-DESSOUS

aikido,aikido montlucon asptt,asai katsuaki

 

Entretien avec Katsuaki Asai

par Stanley Pranin Aïki Nouvelles # 94 (hiver / printemps 1993)
 
cliquer sur la photo pour lire l'article

b_asakat_001.jpg

 
 

Katsuaki Asai


 

Katsuaki Asai Shihan

aikido,aikido montlucon asptt,asai katsuaki

 

 

AVEC UNE PETITE SÉQUENCE DU SECOND DOSHU KISSHOMARU UESHIBA 


 

07/11/2014

DECES DU MAITRE DE MUSIQUE GITANE ET FLAMENCO : Manitas de Plata

aikido,aikido montlucon asptt,manitas de plata

 

Manitas de Plata, géant de la musique gitane et du Flamenco est décédé  le 5 novembre 2014, à l'âge de 93 ans.
De son vrai nom Ricardo Baliardo, il était né le 7 août 1921 à Sète dans la roulotte familiale. Son oncle le poussa vers la musique de leur communauté. Dès neuf ans, il maîtrisa la guitare, bien qu'illettré et ne connaissant pas le solfège, il devint un Maître dans son domaine.
Ayant pour modèle Django Reinhardt, il ne jouera sur scène que dix ans après la disparition du roi de la musique gitane.
Il se fit connaître lors des rassemblements de gitans du pèlerinage aux Saintes-Maries de la mer, en Camargue en 1960. Manitas de Plata ou « petites mains d'argent », généralement traduit par « doigts de fée » vu le niveau impressionnant et la dextérité de sa pratique. Chanteur et accompagnateur de Manitas de Plata Baliardo, José Reyes est le père des fils Reyes, membres du groupe Gipsy Kings. Il fut l'un des plus illustres chanteurs flamenco ...
Ensuite s'enchainèrent des concerts partout dans le monde avec toute sa tribu, aux États-Unis, en Allemagne, en Italie, en Nouvelle-Zélande, à Singapour, en Angleterre, en Algérie... et plus de 93 millions d'albums vendus. C'était un ami de Pablo Picasso et de Salvador Dalí, Cocteau, Brigitte Bardot...
En 2012, il perd son fils, Manéro Baliardo, qui l'accompagnait dans ses tournées.
En 2013, il fait un premier malaise cardiaque, puis en juin 2014, un nouveau malaise, d'où une hospitalisation qui le conduira en maison de retraite vu le maintien à domicile difficile. Ayant partagé toute sa vie les retombées de sa gloire, il finit ruiné. Il était considéré, par certains, comme le successeur de Django Reinhardt.

 

Manitas de Plata - Por el camino de Ronda


 

AVEC SON FILS MANERO

 

Manitas De Plata & Manero - Rumba


 

Manitas de Plata y Jose Reyes - Rhumba de Manitas(Live at Carnegle Hall)


 

 

 

  Django Reinhardt


06/11/2014

HIDEKI HOSOKAWA

aikido,aikido montlucon asptt,hideki hosokawa

 

 

 

 Maître Hideki Hosokawa est né en décembre 1942 à Tokushima, sur l'île de Shikoku. Descendant d'une famille noble de samouraïs très impliquée dans l'histoire du Japon par de haut faits guerriers. Il commença les Arts Martiaux par le Judo et un peu le Karaté, à Tokyo, où il venait de déménager. A quinze ans, il trouva une espèce de bande dessinée sur la vie de O Senseï, on y voyait O Senseï soulever un homme avec un doigt… ce qui l'impressionna. La première fois qu'il vit de l’Aïkido, ce fut a l’occasion d’une démonstration de Kobudo, avec Tanaka Senseï de Osaka, pour l’Aïkido. Il pensait que cela était bidon, mais un an plus tard, il vit une démonstration avec O Sensei et adhéra immédiatement ; il décida alors de suivre le Maître afin d'approfondir cette voie. Sa première leçon fut avec Maître Tada à l’Hombu-Dojo. Pendant la première leçon, Maître Tada ne lui fit faire que Tenkan pendant deux heures et cela durant une semaine entière. Cela se passait dans les années 60. Il devint ainsi Uchideshi au Hombu Dojo. Il étudia pendant seize années l’Aïkido et en parallèle d'autres disciplines martiales comme le ken jutsu. 

aikido,aikido montlucon asptt,hideki hosokawa


Il répondit favorablement à la demande de Tada Senseï qui le priait de venir à Rome pour l'aider dans l’implantation de l’Aïkido en Italie. Quand il débarqua en Italie en juillet 1974, il était 4ème Dan. Il resta dix ans à Rome puis déménagea en 1984 sur l'île de Sardaigne, à l'extrême sud. Son Dojo fut nommé "Musubi ne Kai", rappelant la tradition de l'obligation mutuelle japonaise qui lie l'élève à l'enseignant qu'il a choisi de suivre. Le symbole de son Dojo est une ancienne Tsuba japonaise, entremêlant deux roues allant dans la direction opposée mais gardant ce lien indélébile de leur rencontre... comme ce lien d'amitié qu'Hosokawa a su créer avec ses élèves.

aikido,aikido montlucon asptt,hideki hosokawa


A l'automne 2004, Maître Hosokawa fit d'une hémorragie cérébrale grave, dont les séquelles ne lui permirent plus de remonter sur un tatami. Il vit maintenant en convalescence à Rome. Son dojo est repris par ses étudiants.

Les 21 & 22 juin 2014, eut lieu un stage au Dojo Musubi No Kai pour fêter les 40 ans en Italie de Hideki Hosokawa Senseï. Le stage fut dirigé par Nomoto Senseï 7ème Dan Aïkikaï. On peut apercevoir Hosokawa Senseï en fauteuil roulant souriant.

ici

 

 

 

Hosokawa shihan 7°dan Embukai Milano 1990 


 

 

Hosokawa Hideki Sensei 7° Dan -Embukai Roma 1996


 

 

 

Deux cours avec Sensei Hosokawa

 

aikido,aikido montlucon asptt,hideki hosokawa

 

 

 

 

05/11/2014

RENE TROGNON

rené Trognon.jpg

René TROGNON est né en 1939 en France.

Il débute l’Aïkido en 1959.

Il est 1er Dan en 1986.

1er club à Épinal en 1964, puis à Charmes.

Il est vice-président de la FFLAB, dont le directeur technique est Tamura Sensei, de 1982 à 1985,

puis de la FFAB (même fédération, mais sans le L de "libre")  de 1985 à 1990.

Il est président de la Ligue Lorraine de 1990 à 1994

Diplômé d’État BEE 2°degré

• 6ème dan en 1986


7ème Dan en 2008


Chargé d'Enseignement National FFAB - Commission Séniors Grands Débutants



 

 

 

Pratiquer l’Aïkido au 3ème millénaire

par René Trognon

A voir les pratiquants impeccablement alignés, avec leurs kimonos immaculés et leurs hakamas dans un silence impressionnant, à contempler les longs saluts cérémonieux, on se croirait revenu à une autre époque, dans un autre lieu. C’est du moins ce que pense le spectateur non initié. Pour lui, l’Aïkido semble englué dans le passé, la tradition. Un art martial, certes, mais de quelle utilité en cas de conflit, à l’heure de la bombe et de la mitraillette ? Ramener l’art martial à l’efficacité défensive est une erreur qui dénature la discipline.

Face aux agressions du monde moderne dans tous les domaines : bruits, concurrence, pouvoir de l’argent, agitation, environnement, atteintes corporelles, etc., l’Aïkido propose une autre solution que l’écrasement du plus faible : construire un homme à la force sereine, sans agressivité, mais prêt à réagir grâce à son équilibre mental, corporel et relationnel. Le but n’est pas la compétition, la victoire sur l’adversaire, mais la mise à l’épreuve de soi-même et de l’aptitude à remonter la pente pour retrouver l’équilibre un instant menacé. C’est le sens même de la chute. Toujours tomber et toujours se relever. Se connaître soi-même et s’améliorer, sans violence. C’est la raison pour laquelle l’Aïkido peut convenir à tous : enfants, hommes, femmes, personnes âgés.

Aïkido et Seniors débutants

Ayant lancé depuis peu l’Aïkido pour les seniors grands débutants (certains

débutent à plus de 70 ans), j’ai été fasciné par le changement qui s’est opéré. Face aux rieurs qui comprennent mal cette démarche, Maître TAMURA, que je suis fidèlement, a répliqué "On peut pratiquer l’Aïkido de la petite enfance à la mort". Au lieu de se recroqueviller, les anciens se redressent (shizei), ils osent à nouveau sortir, entreprendre (irimi) et adopter leurs comportements à l’environnement en un coup d’œil (ma aï). Je ne sais s’ils auraient une grande efficacité combative, mais je sais qu’ils développent là une forme fondamentale de la martialité dans la vie quotidienne. Peu importe le point d’arrivée, ce qui compte, c’est le chemin

parcouru depuis les débuts en Aïkido. Se connaître soi-même et se modeler pour progresser, c’est paradoxalement, par le respect le plus total de la tradition, de reisiki et la répétition systématique des mouvements que le transfert s’opère et permet d’aborder sereinement les agressions de la modernité.

Globalité de l’être

Le point le plus important dans cette évolution semble lié au concept de la globalité de l’être. La France, pays de Descartes a créé des spécialités du corps, des spécialités de l’intellect et des spécialités de l’affectif. Certes, l’homme est organisé en trois systèmes :

- le cerveau primaire (le corps)

- le cortex (l’intellect)

- le système glandulaire et hormonal (l’affectif).

Mais, les trois entretiennent d’étroites relations (un choc affectif peut déclencher un cancer. Un enfant qui assimile mal les mathématiques élémentaires est souvent un enfant qui se situe mal dans sa fratrie). Pour vieillir harmonieusement, il convient de ne négliger aucun des ces trois systèmes. Que l’intellect ne travaille plus, le corps et l’affectif (sentiments / relationnel/ sexualité) en subiront les conséquences.L’Aïkido met en place un être global où les trois composants se développent harmonieusement, inter agissent et permettent de décupler l’énergie.

En guise de conclusion

L’Aïkido exorcise rituellement la violence par une violence codée pour que l’autre ou

soi-même puisse apprendre à rentrer dans la vie en esquivant avec amour : changer de

place, ne jamais perdre, décourager l’agression et harmoniser.

Cet art le plus traditionnel est certainement le mieux adapté à la modernité.

Traditionnel, parce qu’il revient à l’essence même de l’attitude primitive : se confronter à la vie, sans écran de protection, à mains nues. On l’avait peut-être oublié avec les jeux virtuels qui donnent l’illusion de la puissance tout en entretenant l’agressivité. La redécouverte de l’unité perdue passe par la négation de cette paranoïa. Et, dépouillé de l’agression quotidienne et des nuisances du conditionnement à l’émulation et à la gloire, se retrouver dans la beauté pour se modeler comme un objet d’art spirituel et performant avec les autres :

TOUT UN ART.

texte issu d' aikido-el-menzah.over-blog.com

 

 

René TROGNON Senseï en Tunisie


 

TunisAikido_Stage_René Trognon (Avril 2012)


 

04/11/2014

Motomichi Anno Senseï

aikido,aikido montlucon asptt,motomichi anno

Motomichi Anno est né en 1931, dans une zone rurale du Japon, à Kumano dans la préfecture de Mie,située à l'est de l'île de Honshū, au Japon. Il a débuté l’Aïkido en 1954 au Kumano Juku Dojo de Hikitsuchi Senseï à Shingu, à 23 ans, grâce à l'intervention de la femme d'Hikitsuchi Senseï, car le dojo n'acceptait les pratiquants qu'à partir de 25 ans. Un nouveau Dojo fut construit sur la demande d'O Sensei à Hikitsuchi Senseï, après la fin de l'occupation américaine.
Hikitsuchi Senseï parlait de "... beaucoup de « aï », de l'amour, mais aussi de « wa », de l'harmonie, comme O Senseï. Il disait que l'amour est le cœur de Dieu...".

Motomichi Anno comprit qu'on ne peut rien accomplir de durable avec la force physique, mais qu'il faut aspirer le partenaire dans son souffle, devenir un, s'unifier à lui à travers son cœur, ce qui est le plus important lors de l'exécution de la technique.

aikido,aikido montlucon asptt,motomichi anno

Hikitsuchi Senseï et Motomichi ANNO avec O Senseï - 1957


O Senseï se rendait souvent au Dojo de Hikitsuchi Senseï ; c'est donc durant 15 années qu'il put entrevoir l'immensité de O Senseï. Il a reçu du fondateur de l'Aïkido le 6ème dan.
Anno Sensei a aussi étudié le Judo et le Iaido, ainsi que la calligraphie.
il est devenu Dojo-cho de Shingu Dojo, après la mort de son Maître, Michio Hikitsuchi, en février 2004, où il occupait déjà le poste de chef instructeur.
Anno Sensei reçu le 8ème dan en 1978.

aikido,aikido montlucon asptt,motomichi anno


Le 12 janvier 2009, il a reçu la Haute Distinction des Arts Martiaux, décernée par le Nihon Budo Kyogikaï (Association des arts martiaux du Japon) en reconnaissance de ses 55 années consacrées à l'Aïkido (photo ci-dessus).

Le 6 avril 2013, Sugawa Senseï est nommé Dojo-cho du Kumano Juku Dojo.

aikido,aikido montlucon asptt,motomichi anno

Sugawa Senseî

 

pdf aikido journal Avril 2003

"Entretien avec
Motomichi Anno Senseï"

cliquer sur la photo

anno sensei.jpg

 

UN LIVRE ÉCRIT PAR LINDA HOLIDAY, QUI A ELLE-AUSSI ÉTUDIÉ AVEC HIKITSUCHI SENSEÏ ET ANNO SENSEÏ,  PERMET D'EN SAVOIR UN PEU PLUS SUR MOTOMICHI ANNO SENSEÏ

 

aikido,aikido montlucon asptt,motomichi anno

Anno Sensei Japón 2010 YT_001.m4v


 

Anno Sensei Japón 2010 YT_005.m4v


 

Anno Motomichi Paris 2010


 

 

pages Facebook avec plein de vidéos

 

https://fr-fr.facebook.com/pages/Page-fran%C3%A7aise-sur-...

03/11/2014

Shigemi YONEKAWA

aaaaaaaa.PNG

O Senseï et Shigemi YONEKAWA - 1936

Shigemi YONEKAWA est né à Oarai dans la Préfecture d’Ibaragi en 1910.

Il découvre l'Aïkibudo en août 1932, lors d'un séminaire à Iwama parrainé par le Budo Senyokai, association créée avec le soutien de la religion Omoto et centrée sur Morihei Ueshiba pour transmettre cet Art Martial.

Parent de M. Akazawa, adepte de l'Omoto, il est invité à ce séminaire.

Ayant déjà pratiqué le Judo, il connait les chutes. O Senseï le prend comme uke, il est subjugué par l'aisance avec laquelle il est projeté et décide d'étudier avec lui.

M. Akazawa fit le lien avec O Senseï et il fut admis comme uchi-deshi au Kobukan.

A cette époque, Tsutomu Yukawa, Kaoru Funahashi, Hisao Kamata, Kenji Tomiki et Yoichiro Inoue étaient présents.

O Senseï insistait sur le fait d'être toujours vigilant afin de n'offrir aucune ouverture, même dans les actes quotidiens.

aikido,aikido montlucon asptt,shigemi yonekawa

1936


En 1933, il participa aux croquis de Takako Kunigoshi avec Kaoru Funahashi, pour le livre Budo Renshu édité en 1934 (+). O Senseï en  donnait un exemplaire à ses étudiants qui avaient déjà maîtrisé les bases à un certain degré. Shigemi YONEKAWA apparaît dans le film Aïki Budo en 1935 ainsi que dans les photos au Noma Dojo.

Noma dojo pictures collection presentation 1936



En décembre 1936, il partit pour la Mandchourie occupée par les Japonais, et durant un temps seconda Kenji Tomiki qui était là lui aussi et enseignait à l'armée. Il est 6ème dan en 1940. Incorporé dans l'armée impériale japonaise en 1944, il servit à Okinawa avant d'être rapatrié en 1946.

  Il arrêta l’Aïkido après la guerre et s'installa à Tsuchiura, dans la préfecture d’Ibaragi. En 1979, Stanley Pranin, du magazine Aïki News, l'a rencontré chez lui.

aikido,aikido montlucon asptt,shigemi yonekawa

Interview with Shigemi Yonekawa (1)  (2)

 

Il décéda le 28 juillet 2005, à l'âge de 95 ans.  

 

     

Morihei Ueshiba - Aiki Budo (1935)


          
 

 

02/11/2014

HIROSHI TADA SENSEÏ

 

tada sensei.PNG

 

VOICI DEUX VIDÉOS DE MAITRE HIROSHI TADA

QUE JE VISIONNE POUR LA PREMIÈRE FOIS   

 

 

Démonstration de Tada Shihan - Tanabe 2008


 

 

 

Tada Sensei Aikido demonstration in Singapore Aikido Shinjukai 20th Anniversary

Mars 2008