Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2015

Bruno GONZALEZ

Bruno Gonzalez vient d'être nommé 6ème Dan lors du dernier relevé de décisions de la
C.S.D.G.E DU 19/03/2015, chapeautée par l'UFA,

ainsi que Pascal GUILLEMIN et Mare SEYE pour la FFAAA.

4 autres nominations pour la FFAB.

ET TROIS NOMINATIONS au 7ème DAN :

ALLOUIS Didier
CEBILLE Claude
LORENZI Guy

Bruno Gonzalez, Aikido Seminar - Melun souvenir March 2015

Travail sur Eri Dori

 

 

 

Bruno GONZALEZ

Working on Katadori


09/04/2015

OKAMOTO Yoko Sensei Berlin 2015

okamoto.PNG

Après le reportage de Guillaume Erard sur Okamota Yoko (voir aussi cette note) dans son Dojo à Kyoto, voici l'intégrale de l'interview.

Cliquez sur la photo ci-dessous pour accéder à l'article sur le site de Guillaume Erard.

 

okamoto-yoko.jpg

 

VOUS POUVEZ AUSSI REGARDER LES VIDÉOS DU SÉMINAIRE QU'ELLE DONNA A BERLIN EN 2015

sur les liens ci-dessous

 

Aikido: OKAMOTO Yoko Sensei Berlin 2015  Part 1

Aikido: OKAMOTO Yoko Sensei Berlin 2015  Part 2

Aikido: OKAMOTO Yoko Sensei Berlin 2015  Part 3

Aikido: OKAMOTO Yoko Sensei Berlin 2015  Part 4

 

 

 

08/04/2015

Urashima Tarō

Kuniyoshi_Station_38.jpg

Urashima Tarō by Utagawa Kuniyoshi

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō

 

Un soir d’été, il y a longtemps de cela, un jeune homme nommé Urashima Taro se promenait sur la plage après sa journée de travail. Soudain, il vit une tortue renversée sur le dos qui agitait ses pattes. Il se pencha vers elle et la ramassa.

« Pauvre petite, dit-il, tu aurais pu mourir au soleil. Je me demande qui t’a retournée de la sorte. Sans doute un gamin sans cervelle qui n’avait rien de mieux à faire … »

Portant la tortue, il quitta la plage, entra dans la  mer et alla aussi loin qu’il put. Comme il la remettait à l’eau, il murmura :
« Va, vénérable tortue, et puisses-tu vivre des milliers d’années ! »

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō



Le lendemain, Urashima reprit la mer et lança ses filets. Lorsqu’il eut doublé les autres bateaux et qu’il se retrouva seul , loin des côtes, il s’accorda un peu de repos, laissant son embarcation danser sur les vagues. C’est alors qu’il entendit une petite voix appeler doucement : « Urashima ! Urashima Taro ! »
 
Il regarda alentour, mais il ne vit personne. Or la petite voix, soudain plus proche, reprit : « Urashima ! Urashima Taro ! »
Il regarda plus attentivement et découvrit une tortue qui nageait devant son bateau.

« Tortue, est-ce toi qui m’as appelé ? demanda-t-il.
-Oui, honorable pêcheur, c’est moi. Hier, tu m’as sauvé la vie. Aussi, aujourd’hui, suis-je venue te remercier et te proposer de m’accompagner au Ryn Jin, le palais de mon père, le Roi Dragon sous la mer.
-Le roi Dragon sous la mer ne peut être ton père ! s’exclama Urashima. Ce n’est pas possible !
-Mais si ! Je suis sa fille. Si tu grimpes sur mon dos, je te conduirai jusqu’à lui. »

Ce devait être merveilleux de connaître le Royaume sous la mer… Urashima quitta donc son bateau pour aller s’asseoir sur la carapace de la tortue.

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō



Il partirent sur-le-champ, en glissant sur les vagues. Ensuite, ils plongèrent vers les profondeurs et longtemps, filèrent sous l’eau, frôlant au passage des baleines et des requins, des dauphins joueurs et des poissons argentés.

Enfin, Urashima distingua dans le lointain une somptueuse porte de corail ornée de perles et de pierres précieuses scintillantes. Derrière, se dressaient les toits pentus et les pignons d’une fastueuse demeure de corail.

« Nous approchons du palais de mon père », annonça la tortue. Et à peine eut-elle parlé qu’ils l’atteignirent.
« A présent, ajouta-t-elle, il va te falloir marcher. »

Elle se tourna vers l’espadon qui gardait l’entrée et lui dit :
« Voici l’honorable invité venu de la terre du Japon. S’il te plaît, montre-lui le chemin. »

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō



Sur ces mots, elle disparut et l’espadon introduisit Urashima dans une cour. Là, toute une compagnie d’animaux marins – pieuvres et seiches, thons et carrelets – en rang les uns au-dessus des autres, s’inclinèrent devant lui en clamant tous en chœur : « Bienvenue au  Ryn Jin, le palais du Roi Dragon sous la Mer ! Trois fois bienvenue ! »

 

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō


La compagnie d’animaux marins escorta le jeune homme jusqu’à une cour intérieure qui donnait accès à la porte du palais de corail.
Elle s’ouvrit sur une princesse rayonnante de beauté, aux longs cheveux noirs épars sur les épaules, vêtue d’un kimono rouge et vert, aux reflets aussi chatoyants que la vague traversée par le rayon de soleil.

« Bienvenue au royaume de mon père, dit la princesse. Resteras-tu quelque temps au pays de la jeunesse sans fin, où jamais ne meurt l’été, où jamais ne naît le chagrin ? »

En entendant ces paroles et en contemplant ce visage si fin, Urashima sentit le bonheur l’envahir.
« Mon vœu le plus cher serait de pouvoir rester ici, avec toi, pour toujours, répondit-il.
-Dans ce cas, je t’épouserai et nous vivrons ensemble éternellement, déclara la princesse. Mais allons tout d’abord en demander la permission à mon père. »

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō

Elle prit Urashima par la main et le mena par de longs couloirs jusqu’à la salle du trône. Là, ils s’agenouillèrent devant le Roi Dragon sous la Mer, ce seigneur tout-puissant, et se prosternèrent si bas que leurs fronts touchèrent le sol.

« Honorable père, dit la princesse, voici le jeune homme qui me sauva sur la terre des hommes. Consentez-vous à ce qu’il soit mon mari ?
- J’y consens, répondit le Roi Dragon. Mais qu’en pense le pêcheur ?
- Oh ! J’accepte avec joie ! » s’écria Urashima.
Les noces eurent lieu aussitôt. Lorsque la princesse et Urashima se furent jurés leur amour par trois fois en buvant la tasse de saké des jeunes mariés, les réjouissances commencèrent. Une musique douce s’éleva et des poissons arc-en-ciel aussi étranges que merveilleux dansèrent et chantèrent longtemps.

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō



Le lendemain, la fête finie, la princesse montra à Urashima quelques-unes des merveilles du palais de corail et du royaume de son père. La plus extraordinaire d’entre elles, assurément, était le jardin des quatre saisons.
A l’est, se trouvait le jardin du printemps. Les pruniers et les cerisiers étaient en fleurs ; une multitude d’oiseaux gazouillaient gaiement.
Au sud, les arbres avaient revêtu leurs vertes parures d’été, les grillons chantaient.
A l’ouest, les érables d’automne rougeoyaient de leurs feuilles couleur de feu, les chrysanthèmes fleurissaient.
Au nord, dans le jardin d’hiver, les bambous et la terre étaient couverts de neige, les étangs pris dans les glaces.
Il y avait tant de choses à voir et à admirer au Royaume sous la Mer qu’Urashima en oublia sa maison et sa vie passée.

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō

Urashima Tarō illustration by Edmund Dulac



Mais un jour, il se rappela ses parents et annonça à la princesse :
« Ma mère et mon père pensent sans doute que je me suis noyé en mer. Il doit y avoir trois jours, si ce n’est plus, que je les ai quittés. Il me faut aller leur raconter ce qui s’est passé.
- Attends, implora-t-elle, attends un peu. Reste au moins encore une journée ici, avec moi.
- Mon devoir est de les rassurer, expliqua-t-il. Mais n’aie crainte, je te reviendrai.
- Dans ce cas, il me faut redevenir une tortue pour te reconduire sur la terre au-dessus des vagues. Mais auparavant, accepte ce cadeau. »

Et la princesse lui offrit trois belles boîtes en laque retenues ensemble par un cordon de soie rouge. « Ne t’en sépare jamais, dit-elle, et jure-moi de ne les ouvrir sous aucun prétexte. »

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō



Urashima ayant promis, la princesse redevint une tortue. Il s’assit sur son dos et ils partirent.
Longtemps, ils voyagèrent dans les profondeurs de la mer. Puis ils remontèrent vers la surface et atteignirent les vagues. Urashima se tourna vers la terre, revit les montagnes et la baie qu’il connaissait si bien et quand la tortue eut atteint la plage, il sauta sur le sable.
« Rappelle-toi, lui lança-t-elle, n’ouvre pas les boîtes. Elles portent en elles le secret du royaume de Ryn Jin.
-Je n’oublierai pas », promit-il.

Il traversa la plage et prit le chemin de sa maison. Il regarda autour de lui et une étrange crainte l’envahit. Les arbres semblaient différents. Les demeures également. Parmi les gens qu’il croisait, il ne reconnaissait personne.

Lorsqu’il atteignit sa maison, il la trouva fort changée. Seuls quelques pierres et le ruisseau qui traversait le jardin étaient restés les mêmes.

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō



«  Mère ! Père ! » appela-t-il. Un vieil homme qu’il n’avait jamais vu apparut à la porte.
« Qui êtes vous ? demanda Urashima. Où sont mes parents ? Et qu’est-il arrivé à notre maison ? Tout est transformé… Pourtant, il n’y a pas plus de trois jours que moi, Urashima Taro, je suis parti.
- Cette maison m’appartient, déclara le vieillard. Tout comme elle appartint à mon père et au père de mon père avant lui. Mais il paraît qu’un homme, du nom d’Urashima Taro, vécut ici jadis. Selon la légende, un jour, il s’en fut pêcher et ne revint jamais. Peu de temps après sa disparition, ses parents moururent de chagrin. Cela se passait il y a trois cents ans environ. »

Urashima secoua la tête. Il avait peine à croire que sa mère, son père et tous ses amis étaient morts depuis si longtemps. Il remercia le vieillard et retourna lentement vers la plage où il s’assit sur le sable. Il se sentait triste et se répétait : «  Trois cents ans… Trois cents ans qui ne sont sans doute que trois jours dans le Royaume sous la mer. »

Ainsi, Urashima ne reverrait jamais ses parents. Du fond de son cœur, les paroles de la princesse lui revinrent à l’esprit : « N’ouvre jamais les boîtes, elles portent en elles le secret du Royaume de Ryn Jin. »

Mais quel était ce secret ? Que contenaient ces boîtes ? Sa curiosité fut plus forte que sa promesse et Urashima dénoua le cordon de soie rouge entourant la première boîte.

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō



Trois tourbillons de légère fumée s’enroulèrent autour de lui et le beau jeune homme devint un vieillard très, très âgé.

Il ouvrit la deuxième boîte. A l’intérieur, se trouvait un miroir. Il se regarda et découvrit que ses cheveux avaient blanchi, que son visage s’était ridé.

Il ouvrit la troisième boîte et une plume de grue s’en échappa. Elle vint frôler sa joue, puis se posa sur sa tête.

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō



Et le vieil homme se métamorphosa en une belle et élégante grue.
Elle prit son envol et regarda la mer du haut du ciel. La grue se retourna une dernière fois vers ce qui avait été son village et vit que les boîtes en laque déversaient du sable sur la plage, des torrents de sable. Toujours plus et toujours plus loin jusqu’à ce que la rivière et les pierres elles-mêmes s’effacent du paysage.

S’éloignant du rivage, la grue aperçut, nageant sur les vagues, une tortue. Celle-ci leva la tête et découvrit à son tour l’oiseau merveilleux. Alors, la princesse comprit que son mari, Urashima Taro, ne reviendrait jamais au Royaume sous la Mer.

aikido,aikido montlucon asptt,urashima tarō

Statue d'Urashimo Tarô à Mitoyo, Kagawa

 

 

The Legend of Urashima Taro


 

Retrouvez les photos du livre sur le lien ci-dessous

Book Published by T. Hasegawa

07/04/2015

NOBUYOSHI TAMURA SENSEI

 

UN NUMÉRO SPÉCIAL CONSACRE A TAMURA SENSEI ISSU DU MAGAZINE DE LA FFAB.

Souvenirs de hauts gradés envers leur Maître.

                                      Après plus de onze années de pratique avec O Sensei, Nobuyoshi TAMURA arriva à Marseille en 1964 avec le grade de 6ème Dan et se consacra entièrement à l'implantation de la discipline en France mais également en Europe et dans le monde. La pratique pour lui était une recherche de chaque instant de la vie quotidienne. Pour preuve, son évolution constante, ne s'arrêtant pas sur des acquis. D'ailleurs ne disait-il pas à ses hauts gradés "vous enseignez, je cherche..."

SESERAGI fév2013 sur Tamura Senseï

NOBUYOSHI TAMURA.jpg

 

Tamura Sensei - Bras 2007


03/04/2015

YUTAKA KURITA

aikido,aikido montlucon asptt,yutaka kurita

 Yutaka Kurita est né le 20 avril 1940 à Tokyo, au Japon. A l'école, comme la plupart des écoliers, il avait pratiqué le Judo et le Kendo ; il aimait les Budo et se documentait beaucoup. Dans une librairie, il tomba sur un livre de Kisshomaru Ueshiba et se rendit au Hombu Dojo pour en savoir davantage. C'est Kanai Sensei qui apprenait l'ukemi (l'Art de la chute). Il s'inscrivit dès le lendemain. Il lia rapidement des amitiés avec Kanai Sensei (qui était ceinture blanche à l'époque) et Chiba Sensei déjà Nidan). Il pratiquait au moins trois heures par jour. En août 1959, O Sensei l'accepta comme Uchideshi.

 

aikido,aikido montlucon asptt,yutaka kurita

 

A l'époque, Kanai Sensei et lui-même étaient les seuls uchideshi avec la ceinture blanche. Il accompagnait souvent O Sensei à Iwama et recevait les instructions de Saito Sensei quand O Sensei ne faisait pas le cours. Il reçut le 3ème Dan de O Sensei.

 

aikido,aikido montlucon asptt,yutaka kurita

 

A l'Hombu Dojo, Kisshomaru Ueshiba enseignait ainsi qu'Osawa Sensei qui était 7ème dan, ainsi que Tada Sensei et Arikawa Sensei, qui étaient tous deux 5ème dan. Tamura Sensei était 3ème dan.
En 1969, quand O Sensei est mort, il arrêta l’Aïkido pendant neuf ans. En 1977, Chiba Sensei, de retour à l'Hombu Dojo, lui demanda de le rejoindre. En octobre 1979, il fut nommé Shihan par le Doshu Kisshomaru Ueshiba. Il partit pour les États-Unis et rencontra Yamada Sensei qui le dirigea vers le MEXIQUE en tant que représentant de l'Aïkikaï. Il créa l'Association Mexicaine d’Aïkido en 1980 et la développa, en organisant également des séminaires internationaux chaque année avec différents Shihan dont ses amis Kanaï Sensei et Chiba Sensei. En 1995, Yutaka Kurita fonda le Texas Aïkikaï de San Antonio. En 1999, il créa Kurita Juku Aiki, une association ayant pour but de sauvegarder les enseignements originaux de Morihei Ueshiba. Il enseigne actuellement à Mexico, il est le directeur technique de Kurita Juku Aiki. Il voyage beaucoup afin de transmettre ce qui lui semble le plus important, la vue de son Maître.

Il est 7ème Dan.

Semblanza - Yutaka Kurita Shihan - 30 años en México / 30 Years in Mexico


 

 

MEXICO AIKIDO LOS CABOS

Shihan Yutaka Kurita


 

 

 

01/04/2015

Robert Dalessandro

DALESSANDRO.JPG

Robert Dalessandro

Shihan, 6ème DAN Aïkikaï

Elève de TAMURA Sensei depuis plus de trente ans, Robert DALESSANDRO est Chargé d'Enseignement National FFAB.

 Membre de la commission Formation continue des professeurs et des juges et de la commission Formation 3ème & 4ème Dan.

En février 2013, il s'est vu décerner, au nom de Doshu Moriteru UESHIBA, le titre de Shihan.


Il enseigne au CS Doua, sur le campus de la Doua, à Villeurbanne (69), ainsi qu'à la section AÏKIDO du C.O.R.P.S à Vénissieux (69).

 

Aïkido Tahiti - Robert Dalessandro Sichidan avril 2009


 

Martres 2012 Robert Dalessandro 03


30/03/2015

Michel Prouvèze

IMGP9173 (Copier).JPG

 

Michel Prouvèze débuta l’Aïkido en 1964 ; ayant un métier qui le faisait beaucoup voyager, il pratiqua six années à l'Hombu Dojo de Tokyo. En France, il suivit Maître Nobuyoshi Tamura jusqu'à son décès en juillet 2010 ; c'est lui qui lui donna des conseils pour son séjour au Japon et l'incita à pratiquer le Iaido avec Takeshi Mitsuzuka Sensei. Mitsuzuka Sensei a commencé sa formation en Iaido en 1955, avec  Nakayama Hakudo Sensei (fondateur de la Muso Shinden Ryu de style Iaido). Il a étudié pendant trois ans avec lui jusqu'à son décès.

6ème Dan Aïkikaï, il est aussi 4ème Dan de Iaido. En Février 2013, il reçut le titre de Shihan.


Il est:
Vice-Président de la FFAB,
Chargé d'Enseignement National de la Fédération Française d’Aïkido et de Budo (FFAB),
Coprésident FFAB de la Commission française des Grades (CSDGE),
Représentant de la FFAB auprès des instances internationales, FIA, AIKIKAI.
Président du Département technique et responsable du Bureau Technique,
co-responsable de la commission Juges et arbitres,
Membre de la Commission Haut Niveau et de la Commission Formation continue des professeurs et des juges.

 

Stage Iaido Aïkido Michel Prouvèze


 

26/03/2015

FUMIO TOYODA

aikido,aikido montlucon asptt,fumio toyoda

Fumio Toyoda est né en 1947, dans la Préfecture de Tochigi.
Fumio Toyoda a commencé l’Aïkido enfant à 10 ans en accompagnant son frère, étudiant de Koichi Tohei à Tochigi, au nord de Tokyo. Il fit également du Judo mais l'arrêta vers 17 ans pour se consacrer à l’Aïkido. Ensuite à 18 ans, il fit des études de droit à l'Université Senshu de Tokyo et dans le même temps devint uchi deshi au Ichikukai Dojo à Tokyo (centre de Misogi et de formation Zen, fondé par Ogura Tetsuju, le dernier et le plus ancien disciple de Yamaoka Tesshu, célèbre expert de sabre). Il y restera trois ans, se formant sous la direction de Tesso Hino Sensei, le dojo-cho de Ichikukai et Bokugyukutsu Keizan Roshi, Maître Zen, tout en continuant l’Aïkido en parallèle à l'Aïkikaï. Après la mort de O Sensei, il devint uchideshi du Doshu Kisshomaru Ueshiba. Il étudia avec Osawa Sensei, Koichi Tohei qui était toujours attaché à Hombu Dojo et avec tous les Shihan de l'époque, comme Saito Sensei et Yasuo
Kobayashi Sensei. Il servit également de uke au Doshu lors de certains de ses voyages.
C'est Morihiro Saito Sensei qui lui donna son shodan, Koichi Tohei étant à Hawaï à cette époque.

A 22 ans, il fut nommé Sandan et Yondan à 24 ans, Godan à 27 ans.
Lorsque Tohei Sensei a quitté l'Aïkikaï, il le suivit. Il devint instructeur pour la nouvelle organisation Ki no Kenkyukai. Puis il partit pour les USA et établit un Dojo à Chicago en 1974, sous la houlette de la Ki Society.
Fumio Toyoda finit par établir sa propre organisation indépendante, après des désaccords sur certaines questions pédagogiques, il était alors Rokudan. L'Aikido Association of America fut fondée en 1984 puis l'Association internationale de l'Aïkido ; ces fédérations supervisent ensemble l'instruction dans plus de 120 Dojos en Amérique du Nord et en Europe. Actuellement ces organisations sont reliées à l'Hombu Dojo. Toyoda Shihan a fondé aussi une troisième organisation : l'Aïkido
Fondation internationale (FIA) sans but lucratif afin de donner une assistance économique et autre aux praticiens d'Aïkido dans de nombreux pays. Il créa le Centre de la culture japonaise, en 1978 à Chicago, lieu de formation des Arts traditionnels comme l'arrangement floral (l'ikebana), la cérémonie du thé (Chanoyu), la calligraphie(Shodo), la langue japonaise et divers arts martiaux (Aïkido, Bujinkan, Karaté, Kenpo, Kendo, Iaido, and Shorinji Kempo.).

 

aikido,aikido montlucon asptt,fumio toyoda

 

Il répandit en parallèle la pratique du Zen Rinzai. Toyoda Shihan créa à Chicago, en 1979, le Dojo Zen International Sogenkai, consacré à la promotion de la méditation zen Rinzai. Il propagea les enseignements de  Omori Sogen Roshi, l'un des plus grands Maîtres Zen du 20ème siècle.

 

aikido,aikido montlucon asptt,fumio toyoda

Omori Sogen Roshi

 

Toyoda Shihan était un successeur de Tenshin Tanouye Roshi, lui-même successeur de Roshi Omori. Cette lignée unique intégrant l'enseignement
 du Zen, du Budo et des Beaux-Arts.

Il fut confirmé comme Maître Zen en 1997 avec le nom bouddhiste de Tenzan
Gensei Rokoji.

Insuffisant rénal terminal, il fut greffé. Il décéda subitement le 4 juillet 2001 à 53 ans.

 

 

Démonstration de Shihan Fumio Toyoda, 6ème Dan, qui eut lieu en 1991 à l'Université de Paula, États-Unis. 


 

 Demonstration of Fumio Toyoda Shihan 6th dan held on May 14, 2000 in National Palace of Culture - Sofia.


Démonstration de Shihan Fumio Toyoda 6ème dan, tenue en mai 2000 au Palais de la Culture et des Sports - Varna.




24/03/2015

TAKAJI ISHIDA

 

 

takaji-ishida.jpg

Takaji Ishida est né à Niigata, au Japon, en octobre 1906.
 Il a pratiqué le Sumo avec le père de l'ancien gouverneur d'Hawaï, George Ariyoshi. À 18 ans, il a commencé sa formation en Judo. En 1944, malgré l'interdiction des Arts Martiaux pendant les années de guerre, il parvient à reprendre les cours de Judo à Hawaï et à les pérenniser.

ishida.jpg

Ishida Sensei

Il découvre l’Aïkido grâce à une démonstration de Koichi Tohei en 1950 lors de son voyage à Hawaï. Takaji Ishida Sensei a également étudié avec Morihei Ueshiba au Japon et à Hawaï.

Il a réussi à établir et stabiliser l'Aïkido à Hawaï. Il créa même l'Association Aïkido Pacifique central, et ouvrit de nombreux Dojos sur l'archipel.
Ishida Sensei fut nommé 8ème Dan en Aïkido, le 9 janvier 1994.

 

septembre 1964,séminaire d'aikido avec Koiichi Tohei..Ishida est le 2°à partir de la gauche.jpg

Septembre 1964, séminaire d’Aïkido avec Koiichi Tohei. Ishida est le 2ème à partir de la gauche.

 

Il pratiqua quotidiennement également le système de santé Nishi, ce qui sans doute lui permit de rester calme, détendu et pourtant puissant dans ses techniques.(Le système Nishi est une méthodologie pour le maintien et le rétablissement de la bonne santé qui a été introduit en 1927 par Katsuzo Nishi)

Il a travaillé 48 ans dans une raffinerie de sucre dans la ville de Waialua sur l'île hawaïenne de Oahu et il prit sa retraite en 1971.

Il est décédé le 9 août 1996, à l'âge de 89 ans.

23/03/2015

Projections à distance...

 

nobuyuki-watanabe-kuzushi.jpg

 

 

J'ai toujours était fasciné par l'improbable et ce que font certains Maîtres est de ce domaine, je ne tiens nullement à juger, ni à critiquer quoi que ce soit, car il existe une infinité de choses que nous ne connaissons pas et en général ce que nous ne connaissons pas, et surtout ne comprenons pas, nous pousse à le refouler.

J'ai relu il y a peu un article sur le blog de Guillaume Erard, relatif aux projections à distance, comme celles en démonstration avec Nobuyuki Watanabe Sensei ou Yoshinobu Takeda Sensei. Peut-être que certains uke en font trop mais cela n'empêche pas qu'il se passe quelque chose d'insondable, ce n'est peut-être pas  de l’Aïkido ma,is il existe une relation, un lien d'énergie indéniable et tout du moins, vu la valeur de ces Maîtres, on ne peut pas parler de charlatanisme... A vous de voir !

 

Cliquer sur la photo ci-dessous

pour accéder à cet article

 

watanabe sensei.PNG