Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2014

Stéphane BENEDETTI

Stéphane BENEDETTI est né en 1951.

Il débute le Judo l’âge de cinq ans et découvre l'Aïkido en 1966 sous la direction de Asaï Katsuaki Shihan lors d’un stage de Judo en Allemagne. Sa rencontre avec Nakazono et Tamura Shihan l’été de cette même année sera déterminante.

Orientaliste, il fit des études de Japonais, Chinois, Sanscrit et historien des religions de formation, il a vécu neuf ans au Japon où il a étudié sous la direction de Nonaka Shihan à Miyazaki et de Kobayashi Shihan à Osaka. Il a eu la chance et le plaisir d’assister et de traduire Arikawa Sadateru Shihan durant ses séjours en Europe et a, par-dessus tout, longtemps pratiqué aux côtés de Tamura Shihan dont il a traduit et édité les livres.

Aujourd’hui installé à Barcelone, il voyage et enseigne l’Aïkido dans toute l’Europe et dans les pays de l’ex-Union Soviétique. Conseiller Technique de la Fédération Eurasiatique d’Aïkido (Saint-Pétersbourg), de la Fédération Kalmouke d’Aïkido et de la Fédération Ukrainienne d’Aïkido, enseignant au Bolchoï de Moscou, il est le fondateur du MUTOKUKAI EUROPE, une Amicale formée de ses élèves et amis Aïkidokas d’Europe.

Il es actuellement 7° Dan Shihan

 

ENTRETIEN AVEC Stéphane BENEDETTI  AÏKIDO JOURNAL 2004

Cliquer sur la photo ci-dessous

 

Stéphane BENEDETTI - Lausanne, Novembre 2012 (Trailer)


 

 

Stéphane Benedetti - Arenys-de-munt, Barcelona, Summer 2013


 

 

Principes d'aïkido - Stéphane Benedetti (Trailer)


27/04/2014

TAMURA NOBUYOSHI

 

 

Quelques rares vidéos de TAMURA Senseï

ET ÉGALEMENT UN ENTRETIEN D’AÏKIDO JOURNAL DE 2004

sur l'image ci-dessous par un clic

Nobuyoshi Tamura, 1976 (1)


 

Nobuyoshi Tamura, 1976 (2)


 

Nobuyoshi Tamura, 1976 (3)


 

Nobuyoshi Tamura, 1976 (4)


 

 

 

Nobuyoshi Tamura, 1976 (5)


Nobuyoshi Tamura, 1976(6)


 

 

26/04/2014

ALAIN GUERRIER

alain_DSC_0035.jpg

Alain Guerrier est né en 1940. Il commence la pratique des arts martiaux par le Judo avec Jean Zin à Marseille au Judo Club de Provence, de 1956 à 1959. Il commence l'étude de l'Aïkido par un stage donné par Tadashi ABE au Judo Club de Provence, stage de dix jours. Puis au départ de Tadashi ABE, il suivit NORO Senseï qui le remplaçait. Ensuite Maître NAKAZONO vient à Marseille et y resta deux ans jusqu'à l'arrivée de Tamura Senseï en 1964. Avec Roberto Arnulfo, il pratiqua assidument l'enseignement de TAMURA Nobuyoshi, deux fois par semaine le matin et quatre fois le soir, le suivant partout lors de ses déplacements pour enseigner, à Marignane, à Aix-en-Provence... En 1969, il partit pour le Japon afin d'étudier avec O Senseï. Malheureusement, il ne le vit pas car O Senseï décéda une semaine après son arrivée. Il resta huit mois la première fois en donnant en parallèle des cours de français. Un an plus tard, il retourna au Japon et y resta quatre années jusqu'en 1974. Il y retourne régulièrement plus mois par an. A l'Aïkikaï, il pratiqua avec les maîtres Seigo YAMAGUCHI, Mitsugi SAOTOME  et Kisaburo OSAWA et bien sûr, assista aux cours du matin avec Kisshomaru UESHIBA.

Il enseigne aujourd’hui à Fréjus (83). Il est membre du collège technique de la FFAAA ; il a le grade de 7ème Dan et dirige de nombreux stages.

Il est également cinéaste et a tourné plusieurs documentaires :

"La Provence des Phocéens aux Félibres", "La Réunion depuis Colbert", "Les Décors de Giono", "La Route du Sel d'Hyères à Turin"
Le Japon: "Des Aïnous aux Japonais", "La Fleur du Cerisier", "Artisanat et Fêtes Traditionnelles Provence Japon"
Napoléon : "De l'Ile d'Elbe à Grenoble, de bivouac en bivouac"


L'Aïkido : "Origine et Transmission", "La Référence des Mouvements de Base", "La Science du Mouvement"
Les Budo (Kempo, Ko-budo, Karate, Judo, Kyudo, Kendo, Aïkido) : "Bushido, l’Éducation par le Geste"


Les films sur l'Aïkido et "Bushido" seuls sont en vente en DVD, les autres étant présentés dans le cadre de ciné-conférences organisées dans les Lycées, Collèges, Maisons de Retraite, Salles des Fêtes, Centres de Vacances, Médiathèques et Offices de Tourisme.

 

LIRE CET ENTRETIEN D'ALAIN GUERRIER POUR LE MAGAZINE AÏKIDO-JOURNAL 2005

POUR EN SAVOIR PLUS SUR SES DÉBUTS

CLIQUER SUR L'IMAGE POUR ACCÉDER A L'ARTICLE

Alain_GERRIER.jpg

 

Alain Guerrier et ses élèves en démonstration


Pentecôte 2013 avi


 

Démonstration d'Aïkido à Fréjus


 

"La Référence des mouvements de base "

25/04/2014

YABUSAME

yabusame2.png

 

 

VOIR CE LIEN SUR LE YABUSAME EN CLIQUANT SUR LA PHOTO ci-dessous

505757301_50b0feaedf.jpg

 

Lire également cet article de tsubaki journal sur ce lien

 

Deux écoles : la Takeda ryu et la Ogasawara ryu sur le même lien.

 

 

 

 

Chikanobu_Yoshu-Official_Ceremonies_Chiyoda_Palace-Yabusame_showing_his_abilities-00036348-040523-F12.jpg 

 

 

Yabusame - Japanese Mounted Archery


 

 

Samuraï Archery - Yabusame in Nikko


 

 

Yabusame at Meiji Shrine, Tokyo


 

 

Art martial japonais, le Yabusame pratiqué par le samouraï Freppel Jean-Claude

 

DOCUMENT ina.fr

 

00:10 Publié dans articles, Blog, liens, videos | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

24/04/2014

KAMAKURA FESTIVAL

 

 

KAMAKURA BOUDDHA.png

Cliquer pour agrandir les photos

Kamakura est une petite ville au sud-ouest de Tokyo sur la péninsule de Miura. Elle a été la capitale du Japon de 1192 à 1333. Kamakura est surtout connue pour sa statue géante de Bouddha. Le Kamakura Matsuri a lieu le deuxième et le troisième dimanche d'avril. Tsurugaoka Hachimangu est un sanctuaire historique et un symbole de Kamakura.

 

maiden-hall-tsurugaoka-hachimangu-kamakura.jpg

Maiden Hall, Tsurugaoka Hachimangu Shrine, Kamakura

 

Au cours du festival qui a lieu dans ce sanctuaire, il y a des défilés de mikoshi (les sanctuaires portables) et des groupes musicaux.

Les principales attractions sont la danse Shizuka no mai , dont une représentation est donnée au Sanctuaire Tsurugaoka Hachimangu le deuxième dimanche d'avril. La danse Shizuka no mai est jouée sur une scène dédiée aux danses rituelles.

38235316.jpg

Elle reproduit l'épisode historique de la princesse Shizuka, maîtresse de

Minamoto no Yoshitsune, un maître de danse et demi-frère du Shogun Minamotono-Yoritomo.

A cause du désaccord entre ces deux hommes, Shizuka-Gozen a fui vers Kyoto mais a été prise et escortée à Kamakura. Comme sa danse était très appréciée à Kyoto, le shogun Yoritomo et sa femme Hojo-Masako lui ont commandé de danser devant eux. Après avoir refusé plusieurs fois, elle a enfin accepté.

39678a.jpg

Elle a dansé en chantant son amour pour Yoshitsune. En dépit de sa situation pour le moins critique, la danse de la princesse Shizuka débordait de passion pour Yoshitsune, ce qui provoqua la colère du Shogun. Mais sa femme Masako a éprouvé de la sympathie pour son chant et a beaucoup admiré sa danse.

Elle exprimait par ses mouvements son amour pour le seigneur de guerre Minamoto-no-Yoshitsune (1159 - 1189).

Malgré sa relation avec Yoshitsune, elle fut forcée de l'abandonner et fut faite captive par Minamoto-no-Yorimoto (1147 - 1199). Shizuka fut emprisonnée et ses enfants furent assassinés.

38462g1.jpg

By Kuniyoshi Utagawa 1797-1861 - Benkei (left), Shizuka Gozen and Yoshitsune


 
Le troisième dimanche d'avril a lieu la deuxième partie du festival avec comme attraction principale le Yabusame.

1979510_524061364371871_4450979102463614663_n.jpg


Le Yabusame est l'art du tir à l'arc à cheval. Monté sur un cheval galopant sur une piste de 200 mètres de long, l'archer décoche une flèche sur sa cible. Ce type de tir à l'arc est apparu au début de l'époque de Kamakura. Le shogun Minamoto no Yoritomo s'inquiétait des lacunes de ses samouraïs au tir à l'arc. Il organisa donc le Yabusame comme une forme d'entraînement... Un autre grand Yabusame a également lieu en septembre.

 

yasubame.jpg

 

Yabusame in Kamakura


 

Shizuka no mae dance


 

00:10 Publié dans articles, Blog, liens, videos | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

23/04/2014

ITSUO TSUDA

 

 

Itsuo Tsuda est né en 1914, en Corée du Sud. Sa famille d'industriels aisés ne correspond pas à sa vision de la vie ; il décide donc de partir et de vivre une vie de bohème. Il finit par se réconcilier avec sa famille et part faire des études en France  en 1934. Il s'inscrit à la Sorbonne et suit les cours de Marcel Granet (Sinologue), et de Marcel Mauss (Sociologue et Anthropologue). Ces deux Maîtres à penser lui ont appris à ne pas croire toutes les informations mais à déchiffrer et comprendre les faits en n'hésitant pas à remettre en doute les valeurs établies pour faire la lumière par sa propre réflexion. Il étudie avec eux jusqu'en 1940, date à laquelle il est mobilisé pour la guerre, et rentre au Japon.
Dès 1950, Itsuo Tsuda va étudier la récitation du Nô avec Maître Kanze Kasetsu. A l'époque, il travaille pour Air-France à Tokyo,en tant qu’interprète.
Vers l'âge de trente ans, Itsuo Tsuda débute le seitaï  avec Maître Haruchika Noguchi, formation qui dura une vingtaine d'années. Noguchi était autodidacte ; il découvrit que le corps peut inconsciemment se régénérer, se réajuster plus précisément et ceci sans effort conscient grâce à ce que les médecins appellent le système extra-pyramidal qui court-circuite le système nerveux volontaire.
Noguchi a formulé « Zensei Kun », préceptes de la vie pleine qui permettront de comprendre mieux sa pensée.

aikido,montlucon asptt,itsuo tsuda

Maître Haruchika Noguchi avec Itsuo Tsuda

Zensei Kun

    « Ceux qui vivent, meurent un jour. On vit parce qu’on meurt. Mais il ne s’agit pas de mourir un jour : à chaque instant, on s’achemine vers la mort. On a beau rire ou pleurer, n’empêche qu’on est en train de mourir. On appelle « vie », ce fait d’avancer à chaque pas vers la mort.

    Il y a ceux qui vivent chaque instant, et d’autres qui meurent chaque instant.

    Ceux qui s’acharnent à acquérir les avantages matériels, sont en train de mourir, ce sont les avantages matériels qui vivent à leur place.

    Il en est de même avec ceux qui sont prisonniers de leur connaissance, esclaves des règles imposées, ou ceux qui, trop soucieux d’éloges ou de critiques, s’inquiètent du regard des autres.

    Vivre vraiment dans cette vie où l’on est en train de mourir, c’est la voie de la vie pleine. »


Il découvre l’Aïkido,en servant d'interprète à André Nocquet qui se rendait à l'Aïkikaï en tant qu'uchi-deshi.
Il a quarante-cinq ans quand il rencontre Maître Ueshiba, le fondateur de l'Aïkido, dont il sera l'élève jusqu'à la mort de celui-ci en 1969. Il étudie dix ans avec O Senseï.

aikido,montlucon asptt,itsuo tsuda

O Senseï et Itsuo Tsuda au second plan

Après la mort de Morihei Ueshiba et de son père, il stoppe son travail et retourne à Paris. Il fait la connaissance également du Maître Zen Taisen DESHIMARU.
Dans les années 70, il il parcourt l'Europe afin de faire connaître son approche où il associe la pratique du mouvement régénérateur" Katsugen undo" à la pratique de l’Aïkido à travers la respiration et l’énergie intérieure. Comme durant sa propre formation à la Sorbonne, Tsuda Senseï incite ses élèves à faire leur propre recherche, à être le propre maître de leur parcours, en vérifiant par eux-mêmes les inter-actions de leurs expériences.


Maître Tsuda a choisi le nom de l’École de la Respiration, en essayant de traduire l'idée du ki.


Maître méconnu, écrivain et philosophe, il publie en 1973 son premier livre Le Non-Faire au Courrier du Livre, suivi par huit autres.

Itsuo TSUDA décède le 10 mars 1984 à Paris, à l’âge de 70 ans.

 

LIVRES D'ITSUO TSUDA EN CLIQUANT SUR LA PHOTO

tsuda-itsuo_146_200_1338573340.gif

 

 







Itsuo Tsuda présentation centenaire


 

 

Maître Tsuda.wmv


 

 

Ecole Itsuo Tsuda

 

 

22/04/2014

HIROSHI KATO

aikido,montlucon asptt,kato hiroshi

photo:http://www.photoblog.com/bajingluncat/2008/01/28/gasuku-institut-aikido-indonesia.html

Hiroshi Kato est né à Tokyo en 1935. Il a commencé l’Aïkido en 1954 au Hombu Dojo en bénéficiant d'une introduction à l'Aïkikaï par sa mère qui avait une connaissance dans le milieu du Shinto proche de O Senseï. En 1954, ils étaient moins de dix à pratiquer dans le Dojo, le soir. Ce n'est que lorsque Nobuyoshi Tamura partit pour la France qu'il servit de uke à O Senseï.

Il travaillait la journée dans une imprimerie et s'entraînait le restant de la journée. Il a beaucoup pratiqué avec Tamura Senseï.

En 1965, un groupe de pratique informelle nommé Yagyu-kai a été créé sous sa direction.

En 1987, il a ouvert un dojo" Suginami Aïkikaï", tout en continuant à pratiquer à l'Aïkikaï.

aikido,montlucon asptt,kato hiroshi

A la retraite, il se consacre pleinement à l’Aïkido et peut enfin parcourir le monde pour dispenser sa vision de son enseignement auprès d'O Senseï. Il commence à enseigner aux États-Unis, ainsi qu'au Mexique.

Il a pratiqué plus de 52 ans à l'Aïkikaï. Hiroshi Kato a reçu ses grades jusqu'au 6° Dan de O Senseï puis le 7° et 8° Dan de Kisshomaru Ueshiba.

Hiroshi Kato Senseï est décédé le 2 Décembre 2012.

 

interview de Léo Tamaki :

Interview Kato Hiroshi, le pilier de l'Aïkikaï

 

 Kato Hiroshi Senseï

3 12 10 part 1

 

Suginami Aïkikaï San Francisco


 

 

Kato Senseï demonstrating September 17, 2009-part 1


 

 

 

Kato Senseï demonstrating September 17, 2009- part 2


 

 

 

20/04/2014

MORIHEI UESHIBA VIDEOS

 

aaikido,montluçon asptt,vidéos morihei ueshiba,o sensei

 

 Rien de tel que de revisionner des vidéos du fondateur de l’Aïkido Morihei Ueshiba afin de répandre dans notre esprit ce flux d'inspiration nous permettant d'aller plus loin sur la voie que nous avons choisie...

 

Morihei Ueshiba and Aïkido - Rendez-Vous with Adventure


 

Morihei Ueshiba - Way of Harmony - 04


 

morihei-ueshiba-old-japanese-documentary-part-12





 

 

  1. Aikido Founder Morihei Ueshiba 1935

    The Rare 1935 Asahi News Film. Aikido was created by Morihei Ueshiba (植芝 盛平 Ueshiba Morihei, 14 December 1883--26 ...
  2. Aikido Master Morihei Ueshiba: "Highlights of "Takemusu Aiki" (1952-1958)

    From 1942 to 1955, Aikido Founder Morihei Ueshiba spent most of his time in his country home with attached dojo in Iwama, ...
  3. Morihei Ueshiba & AIKIDO - DivineTechniques PART 1

    Morihei Ueshiba (植芝 盛平 Ueshiba Morihei, December 14, 1883 - April 26, 1969) was a famous martial artist and founder of the ...
  4. Morihei Ueshiba - Rare Aïkido Demonstration (1957)

    EDIT: the original 8mm reel was inverted, this is the corrected version. This is a rare demonstration held at the Self-Defense ...
    • HD
  5. Morihei Ueshiba y el Aikido part1

    Visite: http://www.youtube.com/user/aikimedianet Morihei Ueshiba y el Aikido part1 * Morihei Ueshiba y el Aïkido - Takemusu Aiki ...
  6. Aikido - Morihei Ueshiba - Way of Harmony - 04

    Way of Harmony. Colección de videos de O Sensei. 4/4.
  7. O Senseï Morihei Ueshiba

    O Senseï Morihei Ueshiba, Aïkido last public demonstration, January 1969 at the age of 85. later part of his life teaches the ...
  8. Aïkido Morihei Ueshiba Old Japanese Documentary.avi

    Documentary Short movie about life-work of Morihei Ueshiba - Aïkido. The movie is made in 1961, when O Senseï Morihei ...
     
  9. MORIHEI UESHIBA 1935

    Video del fundador del Aïkido O Senseï Morihei Ueshiba, en el año 1935.
  10. Aïkido Vidéo - Morihei Ueshiba 植芝 盛平 - Old Japanese Documentary PART 1/2

    Aïkido Vidéo - Morihei Ueshiba - Old Japanese Documentary Aïkido was created by Morihei Ueshiba (植芝 盛平 Ueshiba Morihei, ...
  11. Morihei Ueshiba - The Founder of Aïkido (complete) 5 of 5

    • de truSN8P
    • il y a 6 ans
    • 41 736 vues
    Morihei Ueshiba - The Founder of Aïkido (complete) 5 of 5.
  12. Aïkido - Documentary about Morihei Ueshiba (Enhanced)

    This is a old Documentary about the Founder of Aïkido Morihei Ueshiba. I found this in rather bad quality at Youtube and decided ...
  13. Morihei Ueshiba y el Aikido - Técnicas Divinas 1/4

    Recopilación de algunos de los vídeos más recientes en los que aparece Morihei Ueshiba, incluyendo su última demostración ...
  14. Morihei Ueshiba Real Demonstration 1935

    Video of the founder of Aïkido Morihei Ueshiba Sensei, in 1935.
  15. Morihei Ueshiba y el Aïkido - Takemusu Aiki 1/3 - Sub Español

    Morihei Ueshiba y el Aïkido Takemusu Aiki. Colección de videos de Morihei Ueshiba. Subtitulado por Kamachi ...
  16. Morihei Ueshiba - The Founder of Aïkido (complete) 1 of 5

    • de truSN8P
    • il y a 6 ans
    • 128 248 vues
    Morihei Ueshiba - The Founder of Aïkido (complete) 1 of 5.
  17. Morihei Ueshiba The Founder of Aïkido

    Morihei Ueshiba The Founder of Aïkido http://gekiryu.blogspot.co.uk/

19/04/2014

KOJI YOSHIDA

aikido,montlucon asptt,yoshida sensei

 

Koji Yoshida est né en 1951 à Toyama. Il a commencé par pratiquer le Hakko-Ryu Ju-Jitsu, puis a voulu pratiquer l’Aïkido ,mais il n'y en avait pas dans la province où il habitait. Il vit Nishio Senseï pour la première fois à Kanazawa. Il pratiqua également Muso Shinden Ryu Iaido et Shinto Muso Ryu Jodo. A 19 ans, il s'installe à Tokyo pour étudier avec Shoji Nishio dont la technique et le sens du budo l'ont impressionné et correspondait à son idée du budo. Il a suivi Nishio Senseï pendant 34 ans et le considérait comme son deuxième père. Il est 7e Dan Aïkido Aïkikaï, 7°Dan Iaïdo (Aïki Toho Iaï), 6e Dan Renshi Iaïdo (Musoshinden-ryu), et 7° Dan en Shodo (calligraphie).

Nishio Senseï étudia entre autres le Karaté, le Judo, le Iaïdo, le Jodo...


En 2000, Nishio Senseï l'a nommé pour diriger des séminaires aux États-Unis, en France, en Ukraine et dans d'autres pays européens.
Yoshida Senseï continue de développer l'enseignement de son Maître en ken tai ken, ken tai jo, et Aïki Toho Iaï afin de relier la compréhension du travail à mains nues.
L'Aïkido  de  Yoshida Senseï est rapide et précis. Ses transpositions sont empreints de l'âme du budo.

 

 

Part 1 : Schools and Masters with English subtitles


 

 

Aïkido demonstration by Koji Yoshida shihan in Tokyo 2006


Aïkido - Gyakuhanmi Omote Kokyunage


 

18/04/2014

MITSUNARI KANAI

aikido,montlucon asptt,mitsunari kanai

photo by B Arruda, Portland aïkido

Kanai Mitsunari Senseï est né en Mandchourie, le 15 Avril 1939. Son père était un policier travaillant pour le chemin de fer de Mandchourie. Après la guerre, la famille est retournée au Japon d'abord dans la préfecture d'Ibaraki, puis à Tokyo, où son père est devenu un employé de bureau et a enseigné la calligraphie aux enfants du quartier.
Jeune, Kanai Senseï a pratiqué le Judo, mais plus tard, il estima qu'il lui manquait quelque chose dans sa pratique. Il travailla dans une entreprise de machines à écrire, tout en suivant des cours du soir d"Allemand et d'étude du Japonais ancien. Cette période très chargée entre les études et le travail lui fit prendre conscience de ce qu'il voulait vraiment faire dans sa vie : étudier le budo, la voie martiale traditionnelle du Japon.
Il connaissait déjà l’Aïkido depuis les années 50, où il vit une démonstration d'O Senseï avec Nobuyoshi Tamura comme uke à la télévision et cela restait gravé dans son esprit. Il eut entre les mains le livre de Kisshomaru Ueshiba et cela l'inspira profondément.
Mitsunari Kanai quitta son travail et se présenta au Hombu Dojo de devenir un uchi deshi. Les temps étaient durs et il était impossible de subvenir financièrement à la venue d'un autre uchi-deshi. Malgré cela, il revint chaque jour et commençait par nettoyer les bâtiments avant le réveil des autres élèves. Finalement il fut accepté comme uchi deshi. Il a étudié avec O Senseï pendant environ huit ans, d'abord comme étudiant résidant, et en externe en venant au dojo pour les classes, tout en enseignant l'Aïkido dans d'autres endroits.
En 1965, Kanai fut envoyé par le Hombu Dojo à Boston suite à une demande écrite d'un groupe d'étudiants d'arts martiaux.
 Yoshimitsu YAMADA, arrivé deux ans plus tôt à New York, l'accueillit à son arrivée.
 Les premières années furent difficiles à la fois financièrement et culturellement. Il décida de créer un Dojo, dont l'exigence technique et morale était très élevée. Il fonde le New England Aïkikaï de l’État du Massachusetts à Cambridge en 1966 .

First Dojo, Tremont Street, Boston, 1966

1er Dojo, Boston, 1966.


Il délivra seulement 9 ceintures noires pendant les 11 premières années. Finalement, les étudiants commencèrent à venir. Près de six mille étudiants ont étudié à son Dojo durant ses 38 années de présence.
Il étudia également le Iaïdo à partir de 1960. De plus, il devint un expert dans la forge des lames et tsubas. À la fin des années 70, il commença à enseigner le Iaïdo à un petit groupe d'étudiants, et finalement à donner des séminaires réguliers, y compris à la fois l’Aïkido et le Iaïdo à quelques Dojos, y compris ceux de Montréal et de Toronto.

Avec Yoshimitsu YAMADA et Akira TOHEI, arrivé à Chicago en 1972, ils développent l’Aïkido dans l’Est des États-Unis. En 1976, ils créent la Fédération d’Aïkido des États-Unis (USAF) avec pour siège principal le New York Aïkikaï. KANAI Senseï s'occupe de la région Est de l’USAF. Chiba Senseï  arrive aux États-Unis en 1981 et s'installe à San Diego.

Kanai Mitsunari  était aussi un calligraphe reconnu.
Il a  pratiqué son art à la manière traditionnelle: en soulignant sa pureté technique et philosophique, sans se soucier de ses aspects commerciaux. Aïkido était son monde.

Mitsunari Kanai Shihan est décédé le 28 Mars 2004 d'une crise cardiaque à Toronto, au Canada, où il avait enseigné un séminaire.

Mitsunari Kanai Shihan


 

 

 

Kanai Senseï Taijutsu Classes 2003


 

Kanai Senseï Lecture 1993


 TOKYO 1962, MITSUNARI KANAI.

site NEW ENGLAND AIKIKAI

aikido,montlucon asptt,mitsunari kanai