Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2014

YAMAGUCHI SEIGO ... II

Il y a déjà une note sur Yamaguchi Senseï ( ICI  ). Cette nouvelle note est simplement là pour rajouter quelques vidéos et quelques informations de ce Maître qui fut l'inspiration de la plupart des hauts gradés de la FFAAA.

Christian Tissier, Franck Noel, Bernard Palmier, Philippe Gouttard, Bruno Zanotti, Philippe Grangé... et bien d'autres

SON PARCOURS : CLIQUER SUR L'IMAGE CI-DESSOUS

seigo-yamaguchi-young-man.jpg

 

 CLIQUER SUR News : Seigo Yamaguchi Senseï

POUR LA SUITE DE SA BIOGRAPHIE, ALLER SUR LES FLÈCHES EN BAS A DROITE POUR DÉFILER

 

 Yamaguchi Seigo Senseï

watch?v=rYAXu0J6YRs

 

 

Aïkido seminar in Edogawa 1970

avec Kisshomaru Ueshiba, Seigo Yamaguchi, Akira Ishii, and Mitsugi Saotome.

 


 

 

 

Seigo Yamaguchi Senseï at Aïkikaï Hombu Dojo


 

Seigo Yamaguchi Shihan, 1993


 

 

Seigo Yamaguchi Senseï, 1986, part 2


 

16/04/2014

KAGEMUSHA

affiche.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Kagemusha, l'ombre du guerrier est un film américano-japonais réalisé par Akira Kurosawa, sorti en 1980.

L'intrigue se déroule dans le Japon féodal, au 16ème siècle. Des guerres incessantes opposent le clan Takeda à deux autres clans (Nobunaga et Tokugawa) pour le contrôle du Japon.

Shingen Takeda,chef du clan Takeda ambitionne de prendre Kyōto ,la capitale à l'époque afin de dominer tout le pays. Le frère de Shingen, Nobukado, a trouvé un voleur ressemblant étonnamment à Shingen Takeda et compte en faire le double de son frère. Shingen Takeda est mortellement blessé lors du siège du château de Noda appartenant à Tokugawa Ieyasu. Avant de mourir, il dit à ses généraux de ne pas dévoiler sa mort avant trois ans et de conforter leurs positions pendant ce temps. Kagemusha prend donc sa place et réussit à jouer son rôle à la perfection en mémoire du chef de clan décédé. Lors d'un conseil avec les généraux et les notables, il réussit à faire illusion en adoptant une des devises du clan, correspondant à Shingen Takeda à savoir l'immuabilité, la force de la montagne... et donc en réponse à une question de son fils, il ordonne de ne pas bouger, de ne pas attaquer l'ennemi.
Lorsque Tokugawa Ieyasu et Oda Nobunaga lancent une attaque contre le territoire des Takeda, le fils de Shingen, Katsuyori Takeda, lance une contre-attaque malgré l'avis des autres généraux. Le Kagemusha doit conduire des renforts à la bataille de Takatenjin, et par son exemple il obtient la victoire pour ses troupes.
L'imposture finit par être démasquée quand la doublure essaie de monter le cheval que seul Shingen Takeda parvenait à maîtriser. Il est alors chassé du château.
Katsuyori Takeda lance la cavalerie et l'infanterie des Takeda, malgré l'avis de son père, contre Oda Nobunaga, à la bataille de Nagashino, où ceux-ci sont décimés. Kagemusha voyant cela se lance dans la bataille et meurt durant son dernier acte de loyauté...
Ce film obtient la Palme d'or du Festival de Cannes en 1980.

18385731.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

kagemusha.PNGkagemusha 3.PNGkagemusha 2.PNGkagemusha 6.PNGkagemusha 5.PNGkagemusha 8.PNG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

kagemusha 7.PNGkagemusha 4.PNG

18385730.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

Kagemusha, l'ombre du guerrier Bande-annonce VO



Kagemusha Début VOSTFR


SOURCES PHOTOS 1,2,11 allocine

15/04/2014

PHILIPPE LEON

aikido,montlucon asptt,philippe léon

Philippe Léon comptabilise derrière lui 40 ans de pratique de cet art martial. Il a commencé à 14 ans, en 1968, pour être actuellement, 6e dan Aïkikaï .

Pour son parcours, il a étudié cet art avec un certain nombre d'enseignants dont les principaux sont Morihiro Saito, 9e Dan Aïkikaï (élève interne dans le dojo d'Iwama au Japon), André Nocquet, 8e Dan Aïkikaï (assistant pour ses stages nationaux et internationaux), Christian Tissier, 7e Dan Aïkikaï. Pour s'imprégner davantage de cet art, il a fait des voyages réguliers au Japon depuis 1981. Il a acquis ses Dan petit à petit à force de persévérance. Un 1er Dan en 1972 , le 2e Dan en 1974, le 3e Dan en 1978, le 4e Dan en 1984, le 5e Dan en 1995 et le 6e Dan en 2002. Il est Délégué Technique Régional FFAAA, pour la Région Aquitaine.

 

AÏKIMAG JUIN 2005 "ENTRETIEN AVEC PHILIPPE LÉON"

Cliquer sur l'image pour accéder à l'article

aikido,montlucon asptt,philippe léon

 

Tantodori - Philippe Léon 6th Dan Aïkikaï - Aïkido Vol 2


 

 

Stage Régional - Philippe Léon - 6è DAN Aïkikaï - DTR Ligue Aquitaine

FEV 2014


 

VIDÉOS DU SITE DU CLUB DE PESSAC" AIKINAGE" où ENSEIGNE PHILIPPE LÉON

 

aikido,montlucon asptt,philippe léon

 

 

 

Biographie par

14/04/2014

ALAIN VERDIER

aikido,montlucon asptt,alain verdier

Alain Verdier est né en 1942. En 1967, il débute l’Aïkido à Clermont-Ferrand avec Gérard Blaize. Il continua à  Paris toujours avec lui ainsi qu'avec F Emeriau, un élève proche de Noro Senseï, puis en 1976 avec Christian Tissier de retour du Japon et quelques années plus tard, Franck Noël. Déjà, le contact avec l'Aïkikaï était noué avec la venue régulière de Seigo Yamaguchi. C'est en 1984, à trente-deux ans qu'il part pour le Hombu Dojo. A l'Aïkikaï, il suivit Kisshomaru Ueshiba, Moriteru Ueshiba, Osawa Senseï, Ichihashi Senseï, Masuda Senseï et bien sûr Yamaguchi Senseï ainsi que Endo Senseï et Yasuno Senseï, puis Shibata Senseï pour trouver une technique plus carrée. Son séjour dura un peu plus d'un an.

Il est actuellement 6°Dan d’Aïkido (membre du Collège Technique de la FFAAA).

Il enseigne vers Bordeaux, Campus Aïkido, Dojo Salle Félix, Rue Jean Iriquin
33400 Talence.

 

ENTRETIEN  2003 AVEC ALAIN VERDIER

" L’EXPÉRIENCE TRANQUILLE"  

Cliquer sur l'image pour accéder à l'article

aikido,montlucon asptt,alain verdier

 

 

Campus Aïkido 2014


12/04/2014

SHINGEN-KO FESTIVAL

shingen.jpg

 

Ce festival se produit chaque année à Kofu pour honorer Takeda Shingen, le célèbre chef de guerre de l'ère Sengoku. Le festival commence le 1er week-end d’Avril.

Le festival de cette année a eu lieu du 4 Avril au 6 Avril 2014.

il n'y a pas encore de photos de cette édition 2014 mais je posterai dés qu'il y en aura. En attendant, voici quelques photos d'éditions antérieures.

POUR AGRANDIR CLIQUEZ SUR LES PHOTOS

aikido,montlucon asptt,festival shingen

aikido,montlucon asptt,festival shingen

aikido,montlucon asptt,festival shingen

aikido,montlucon asptt,festival shingen

photos:http://traveljapanblog.com,http://www.ocf.berkeley.edu,http://www.goldenjipangu.com

Le vendredi autour de 17h00 au château de Maizuru,  il y a un concours pour déterminer qui représentera l’épouse de Shingen dans le défilé le jour suivant.
Le vendredi : il y a des stands de nourritures et des jeux au château, dans le centre ville à Orion et la route de Ginza, aussi bien qu’à quelques autres endroits.
Le festival reprend le lendemain autour de 10h00. Il y a des événements au Takeda Jinjya l’après-midi et un défilé commençant devant la station de Kofu autour de 17h00.
Le point culminant de la fête est ce défilé de l'armée Takeda, comprenant des citoyens locaux vêtus de costumes authentiques, les célèbres vingt-quatre généraux de Shingen et plus de 1 500 guerriers marchant avec des torches.
C’est le grand festival de Yamanashi.

Yamanashi a été fondée par Takeda Shingen. Un de ses hauts faits d'armes fut sa victoire sur Tokugawa Ieyasu à la bataille de "Mikata ga hara". Il entra dans la bataille à cheval surprenant   Ieyasu Tokugawa.

427px-Sengoku_period_battle.jpg

On utilise le mot Fuurinkazan composé du kanji pour le vent, la forêt, le feu, et la montagne afin de décrire Shingen et ses techniques de combats. Il est dit que Takeda Shingen se déplaça comme le vent, mais aussi calme que la forêt avant d'entrer dans la bataille comme un grand feu tout en gardant une position forte comme les montagnes.

Sa devise était:

Rapide comme le vent,

Silencieux comme la forêt,

Destructeur comme le feu,

Immuable comme la montagne.

800px-Mikatagahara_no_tatakai.jpg

Bataille de Mikata-Ga-Hara

Shingen était servi loyalement dans la guerre par ses célèbres "vingt-quatre généraux."

Takeda24syou.jpg

24 généraux de Takeda Shingen.


Aujourd'hui, une grande statue de Shingen se situe à l'entrée sud de la gare de Kofu.

Takeda Shingen

 

 

 

43°SHINGEN-KO FESTIVAL 2014


 

Le film Kagemusha par Akira Kurosawa (1980) a aussi été inspiré par sa vie. A suivre dans une

prochaine note.

 

 

http://www.yamanashi-kankou.jp

00:10 Publié dans articles, Blog, liens, videos | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

11/04/2014

SHOJI SEKI

ss_france9.jpg

 

Maître Shoji SEKI est né le 6 mars 1950, à Yamagata (Japon). Après avoir obtenu un diplôme de l’industrie technologique de l'Université de Musashi, il fut admis en 1973 comme professeur assistant à l'Aïkikaï de Tokyo.

Il a commencé à la fin des années 1960. Sa technique est rapide et précise.  Seki Senseï répète la technique qu'il démontre de nombreuses fois, et il est possible de saisir les subtilités de ses mouvements par l'observation attentive.

Il fut influencé par le second Doshu, Kisshomaru Ueshiba et Osawa père, Kisaburo Osawa Senseï.

ll est aujourd'hui l'un des principaux collaborateurs du Doshu Moriteru UESHIBA et il jouit d'une grande notoriété tant au Japon qu'à l'étranger. Le Hombu Dojo le délègue pour diriger des stages un peu partout dans le monde, États-Unis, Brésil, Russie, Pologne, Israël, Argentine, Pérou, Lituanie, etc.

Par sa rigueur et sa volonté de transmettre la tradition de l'Aïkido telle qu'elle est enseignée au Hombu Dojo de Tokyo, il est l'un des représentants les plus renommés du Hombu. Il enseigne avec pédagogie un Aïkido fondamental dans le respect des principes et des bases édictées par Maître UESHIBA.

En Janvier 2014, il a été promu 8e Dan Aïkikaï par le Doshu Moriteru UESHIBA.

HIROSHI TADA SHIHAN AU SECOND PLAN

Pour agrandir cliquer sur la photo

Seki-sen-8-dan-vruchenie.jpeg

 

 

SHOJI SEKI INTERVIEW "LE CONTRAT DE CONFIANCE"

 

 

SHOJI SEKI "L’ÂME ET LE CORPS DE UKE"

 

 

Seki Shihan 43 All Japan Aïkido Demonstration


 

 

Seki Shihan 2009


 

 

The 10th international Aïkido Congress Seki Shihan (1)


 

 

 

 

STAGE ÉTÉ 2014 BOULOURIS

Pour agrandir cliquer sur la photo

AfficheStage SEKISensei2014.jpg

 

 

 

10/04/2014

TAKANORI KURIBAYASHI

Takanori Kuribayashi Senseï est né le 4 septembre 1963.

Il a fait ses études à l'Université Daito Bunka où le professeur du club d’Aïkido était Shibata Ichiro Senseï
C'est donc sous son égide que Kuribayashi est entré au Hombu Dojo comme uchi deshi en 1986.

Il est ainsi parmi les derniers uchi deshi à avoir bénéficié de l'enseignement du Doshu Kisshomaru Ueshiba.
Kuribayashi Senseï a donc suivi tout le cursus normal d'uchi deshi, et est devenu un Senseï de l'Aikikai.

Il est aujourd'hui 7ème dan, Shihan (modèle) et enseigne tous les vendredis à 15h 00 au Hombu Dojo. 
Durant son apprentissage, il a surtout été influencé techniquement parlant par le Doshu Kissomaru Ueshiba, par Yamaguchi Senseï et plus tard par Endo Senseï.

Kuribayashi Senseï est connu pour sa recherche d'une pratique décontractée et souple mais surtout puissante.
Il parle très bien anglais et dispose d'une réelle ouverture à la culture occidentale. Il a donc la particularité d'être très à l'aise avec les étrangers qui s'entrainent au Hombu dojo ainsi que lors de ses stages dans les pays occidentaux. 

Le Doshu actuel Moriteru Ueshiba dit de lui qu'il est l'avenir du Hombu Dojo. 
C'est en effet un Senseï fidèle aux principes de l'Aïkikaï mais également très ouvert au monde extérieur pour exporter au mieux la pratique.
 
 
biographie du site http://shoaikido.blogspot.fr
 
 
A LIRE ÉGALEMENT L'ARTICLE DE  Léo TAMAKI :
 

Kuribayashi Takanori Senseï

 

Kuribayashi Takanori - 50th All Japan Aïkido (2012)


 

 

 

Kuribayashi Takanori Shihan


 

 

Kuribayashi Takanori Shihan - All Japan Aïkido 2009


 

 

Kuribayashi Takanori Shihan - 47th All Japan Aïkido


 

 

 

 

09/04/2014

SHAKUHACHI

Shakuhachi.jpg

Pour agrandir, cliquer sur les photos

Le shakuhachi est un des instruments très populaires au Japon, faisant partie de la tradition japonaise.
Instrument à vent, le shakuhachi, aussi appelé « flûte de bambou » : c'est une flute droite à embouchure libre faite d'un épais bambou à plusieurs nœuds, en général sept dont l'intérieur est laqué.

aikido,montlucon asptt,shakuhachi

Utaguchi en forme de croissant à gauche caractéristique de l’école Tozan et en forme de triangle à droite pour l’école Kinko

L’instrument présente cinq trous, dont un à l’arrière. La longueur normale du tuyau est de 54,5 cm. Il existe différentes tailles avec un son adapté à la taille, une flûte petite aura un son plus clair tandis qu'une flûte plus longue aura un son plus grave.

 

aikido,montlucon asptt,shakuhachi


Le joueur de shakuhachi souffle dans son instrument comme on soufflerait dans le goulot d’une bouteille vide.

aikido,montlucon asptt,shakuhachi


Instrument très simple, il est d'autant plus difficile à maitriser, mais il comporte une richesse incroyable de timbres se dévoilant avec la finesse de la pratique.
C'est au XIIIe siècle que le Shakuhachi de l'école Fuke fut introduit de Chine au Japon par le grand maître Hottô. Au départ, c'était un instrument religieux, puis il passa aux moines-guerriers, moines bouddhistes pèlerins appelés Komusô (ils portaient un panier un panier de paille sur la tête, manifestant l'absence d'ego).

aikido,montlucon asptt,shakuhachi

aikido,montlucon asptt,shakuhachi

Ils étaient connus pour leurs morceaux solo de shakuhachi. Ces pièces, appelées honkyoku ("pièces originales") étaient jouées pendant une pratique méditative appelée suizen, pour aumône, comme méthode pour atteindre l'illumination.

aikido,montlucon asptt,shakuhachi


En 1871, sous l'ère Meiji (qui débuta en 1868), l'ordre Fuke fut démantelé pour son implication et son rôle actif dans le gouvernement des Tokugawa.
 C'est à partir de cette époque que le Shakuhachi se démocratisa dans les classes bourgeoises citadines de la société via les récitals donnés en public.
Traditionnellement associé au koto et au shamisen dans le cadre des musiques du Bunraku (théâtre de marionnettes), il dépasse aujourd’hui le cadre des arts traditionnels japonais pour être utilisé en jazz ou en musique contemporaine.

Shakuhachi/Shamisen Duo


 

Yamaguchi Goro: Sokaku Reibo

Il avait le titre de trésor national vivant, décerné par l'Empereur. Il était le maître de la branche Chikumeisha, membre de l'école Kinko ryu.

Il fut l'élève de Shiro Yamaguchi.


 

Jazz Shakuhachi - Tokyo, Japan


 

 

 

 

Plus d'informations en cliquant sur ce lien :

Le shakuhachi > Une histoire exceptionnelle

 

 

 

sources wikipédia et http://www.lamediatheque.be

08/04/2014

TSURUZO MIYAMOTO

aikido,montluçon asptt,miyamoto tsuruzo

Tsuruzo Miyamoto Shihan est né en 1953.

Il avait 18 ans en 1971 quand il s' inscrit à l'Aïkikaï et a commencé sa pratique de l'aïkido. Ce qui l'attirait était la formation continue conformément aux budo traditionnel, sans le format de la compétition. Pendant quatre ans, il a suivi l'enseignement de Maître Suganuma Mamoru,

En 1975, il est entré au Hombu Dojo Aïkikaï de Tokyo, il a pratiqué avec Ueshiba Kisshomaru jusqu'au début des années 90. Il enseigne dans les universités, les clubs d'aïkido d'entreprises, et d'autres Dojos au Japon et à l'étranger. C'est lui qui a en charge le cours débutant au Hombu Dojo.

Il organise des séminaires dans plusieurs pays, comme les États-Unis, Israël, la France, l'Espagne, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Sa première visite en Russie en 1995 dans une délégation dirigée par le Hombu Dojo Ichihashi Shihan. Depuis 1997, il enseigne chaque année en Russie.

En 1998 Tsuruzo Miyamoto a reçu 7ème dan en aïkido.

 

 

article du site de Guillaume Erard :

Entretien avec Miyamoto Tsuruzo Shihan : Apprendre à voir et à percevoir (

 

Tsuruzo Miyamoto 7 dan Sankt Petersburg 2013


 

 

Miyamoto Shihan宮本鶴蔵, in Albertville 2013


 

 

 

 

LIEN POUR D'AUTRES VIDÉOS :

 

 de TSURUZO MIYAMOTO

 

07/04/2014

YOKO OKAMOTO

 

 

aikido,montlucon asptt,ffaaa,yoko okamoto

 
Okomato Senseï a commencé sa formation en 1977 au Hombu Dojo,avec Ueshiba Kisshomaru  jusqu'en 1979, puis  en France avec Christian Tissier Shihan en 1979-1981. De retour au Hombu Dojo en 1981, elle  suit Seigo Yamaguchi Shihan jusqu'à son départ pour les États-Unis en 1989. Elle a également étudié avec I. Shibata. Elle a fondé Portland Aïkikaï à Portland, Oregon, avec son mari Chris Mulligan Senseï en 1990. Elle est retournée au Japon en 2003 et a ouvert son dojo à Kyoto, le  Nishinji dojo.
Actuellement 6°Dan Aïkikaï.

 

Lire ce court article de karatebushido sur ses débuts :

L'Âme du Nishinji

L'ARTICLE ENTIER EN PDF  ICI

 

 

 

 

Aïkido: OKAMOTO Yoko Senseï - Seminar in Offenbach 2014


 

 

  AïkidoBercy 2012 Yoko Okamoto


 

A VOIR SUR CE LIEN

DEMONSTRATION SINGAPORE FEVRIER 2013 YOKO OKAMOTO SENSEÏ