Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2013

LIVRE TADASHI ABE - JEAN ZIN

 

 

JEAN ZIN et TADASHI ABE

 aikido,montlucon asptt,tadashi abe,jean zinaikido,montlucon asptt,tadashi abe,jean zin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tadashi Abe et Jean Zin , un de ses élèves, 4°Dan d'Aïkido, publient deux livres structurant l'Aïkido.

Dès le premier, Tadashi Abe précise que ce n'est pas sa méthode mais celle de son vénéré Maître Morihei Ueshiba, adaptée à l'esprit Occidental.

Difficile objectif tant les conceptions de la vie sont différentes.

Tadashi Abe remercie Jean Zin d'avoir su garder l'esprit et la technique de son Maître.
Il ne s'attribue nullement le fruit de l'ouvrage mais se considère toujours comme le simple disciple de son vénéré Maître, qui le guide continuellement dans sa vie. La relation de Maître à Disciple prend ici toute sa dimension.


"Il avait toujours une photo d’Ueshiba Sensei sur lui. Il disait que si on portait une photo d’Ueshiba Sensei sur soi, on ne serait jamais blessé."


Une  grande partie du premier ouvrage parle des atémis.


Ces ouvrages restent une source importante de l'Aïkido pratiqué par O Senseï à cette période.

 

 

 pour télécharger le .pdf des livres, cliquer sur le lien.

L'arme et l'esprit du Samouraï japonais tome1

 

l'arme et l'esprit du samourai japonais.PNG

 

 

La victoire par la paix.tome2

 

la victoire par la paix.PNG

09:15 Publié dans Blog, liens, Livre | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

06/12/2013

TADASHI ABE

 Tadashi Abe est né en 1926.

Son père était un riche homme d'affaires qui a beaucoup aidé O Senseï.
En 1942, date du 10°anniversaire de la Mandchourie, à l'occasion des grandes fêtes organisées par ce pays, Maître Ueshiba fut invité à s'y rendre comme hôte d'honneur. Le père de Tadashi Abe, qui apprenait avec O Senseï, lui présenta son fils âgé de 15 ans pour le faire entrer à son tour chez le Maître .

En 1952,Il en sortit 6°Dan.


Comme le dit André Nocquet lors d'une interview pour "aïki news" n°85 de 1990 :

Tadashi Abe était un fanatique, un samouraï. Si la guerre avait continué, il serait mort car il faisait partie d'un escadron de Kamikaze des mini-bateaux, semblables à des torpilles prêtes à exploser sur le bateau ennemi. La guerre s'est arrêtée et ainsi il a eu la vie sauve.
Il était étudiant à l’université de Waseda et après son diplôme en droit, il partit en France, à la demande d'O Senseï pour développer l'Aïkido. Il s'installa à Paris et fit quelques études à la Sorbonne. Il était très intelligent.


Son aïkido était très dur et linéaire, pas rond. Il blessait parfois des personnes. Il aimait combattre et rechercherait les occasions….

Maître Kawaishi Senseï (l'initiateur du judo en France) a développé un système “rationnel” du judo et Abe dit qu’il devait faire la même chose. Abe enseignait dans le dojo de Kawaishi à Paris. C’est Tadashi Abe qui a fait émerger l’aïkido en France, surmontant de grandes difficultés. Il a beaucoup voyagé, en Italie, parfois en Suisse et au Royaume-Uni notamment, pour aider Kenshiro ABBE, installé au Royaume-Uni pour la même raison.

Il resta huit années en France afin de poser les bases de l'Aïkido.

Sur recommandation de Tadashi Abe, O Senseï invita André Nocquet chez lui afin de le prendre comme Uchi-Deshi.Son initiation dura 2 ans 1/2, de juin 1955 à décembre 1958 .

Tadashi Abe écrivit deux livres avec Jean Zin, un de ses élèves (judoka à la base) :

( A VENIR DANS UNE AUTRE NOTE )


« L'arme et l'esprit du Samouraï japonais » paru en 1958 et

« La victoire par la paix »  paru en 1960.

Il avait toujours une photo d’Ueshiba Senseï sur lui. Il disait que si on portait une photo d’Ueshiba Senseï sur soi, on ne serait jamais blessé..

Avant de partir,Tadashi Abe laissa la charge de continuer l'expansion de l'Aïkido à André Nocquet.

En 1960, il décida de rentrer au Japon et, trouvant un changement énorme entre ce que son Maître lui avait enseigné et la pratique à l'Aïkikaï, il décida de sortir de cette organisation et refusa son 7° Dan.


Tadashi Abe décéda le 23 novembre 1984 à 58 ans.

 

 

TADASHI ABE


 

 

1952 film clip featuring Koichi Tohei, Kisshomaru Ueshiba and Tadashi Abe.

STAGE DE LIGUE 08/12

 

 

double clic pour agrandir

1.PNG

 

 

09:32 Publié dans Blog, stages | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

05/12/2013

L'AIKIDO EN CARTES

Adresse du site et lien direct

http://www.budokrd.com/

 

Sorti il y a quelques temps, ce jeu de cartes consacré à l'Aïkido est assez agréable à manipuler. J'ai eu un exemplaire entre les mains grâce à Marc du cercle vichyssois  d'Aïkido. Il fait un tour d'horizon des différentes techniques,attaques et gardes et permet au débutant de visualiser et de mémoriser de manière ludique, seul ou à plusieurs.

Peut-être une autre idée de cadeau!!

JE REPRODUIS ICI UNE PAGE DE LEUR SITE.

 

 

Aikido : UKE, TORI, KAMAE, 213 cartes


11:44 Publié dans Blog, liens, videos | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

04/12/2013

YOGA




Il n'existe pas de date attestée pour les origines de la conception du yoga.  Patañjali,,un sage, rassembla les techniques anciennes de tous les livres sacrés de l'Inde. Pratiquer ces exercices mentaux et physiques permet d'acquérir une concentration absolue et une parfaite maîtrise de soi.

Nous connaissons ces exercices sous le terme "Yoga".

Pour s'affranchir de la souffrance et des désirs, le Bouddhisme et l'Indouisme utilisent les techniques du Yoga et les intègrent à la démarche religieuse.Les pratiques des âsana ou postures ne sont qu'une infime partie du yoga.

Le but du Yogi est de devenir un être transformé qui gagne la liberté absolue. C'est la quête d'une harmonie, d'une unité corps et esprit, tout comme la recherche du budoka.

liens wikipédia

 

 

 carnets d'Inde  :   le Yoga


07:46 Publié dans Blog, liens, videos | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

03/12/2013

MORIHIRO SAITO

 

Morihiro Saito naquit le 31 mars 1928, dans la préfecture d'Ibaraki, au Japon.


Jeune, il pratiqua le kendo, à l'époque le judo et le kendo étaient les deux disciplines enseignées à l'école. Plus tard, il étudia le karaté Shinto-ryu.


Après la fin de la deuxième guerre mondiale, toutes pratiques martiales et les armes furent interdites par les autorités de l'occupation pendant cinq années.

Travaillant aux chemins de fer nationaux japonais, Saito se retrouva muté à Iwama. Cherchant un complément au Kendo et Karaté, il commença le judo et il entendit parler d'un vieil homme pratiquant un art étrange dans les montagnes près d'Iwama.


Cet homme était Morihei Ueshiba. Il résidait, avec sa femme Hatsu, dans le petit village d'Iwama où il avait pris "officiellement" sa retraite en 1942.
Cultivant du riz et élevant des vers à soie avec l'aide de quelques élèves internes et d'élèves de la région qui pratiquaient l'aïkido sous la direction du fondateur, M. Ueshiba avait atteint la soixantaine et possédait un physique puissant, résultat de dizaines d'années d'un dur entraînement.


Devant s'y rendre avec plusieurs camarades,il se retrouva seul au dernier moment. Il se rendit donc à la rencontre d'O SENSEÏ à 18 ans, pendant l'été 1946.


Celui-ci lui demanda pourquoi il voulait apprendre et lui dit :
"Je t'enseignerai comment être utile aux autres et à la société avec cet art martial."
Saito ne comprit pas sa réponse. Ce qu'il voulait, c'était apprendre des techniques martiales permettant de devenir plus fort...O SENSEÏ l'invita à l'attaquer par des saisies et coups, et à chaque fois il se retrouva par terre. O SENSEÏ lui dit: "Viens t'entraîner si tu veux." Ce qui ravit SAITO Morihiro.


A l'époque Koichi Tohei et Tadashi Abe, Minoru Mochizuki pratiquaient ici avec quelques autres personnes. Il se souvient :

"Lorsque nous devions étudier une technique, nous devions automatiquement apprendre les techniques du même groupe. Si nous débutions par des techniques à genoux, nous devions continuer à ne faire que cela, une technique après l'autre. Quand il introduisait une technique comportant une saisie à deux mains, les techniques suivantes devaient toutes commencer avec la même saisie. O Sensei nous enseignait deux, trois ou quatre niveaux de techniques. Il commençait par la forme de base et continuait, niveau par niveau, jusqu'à la forme la plus avancée. O Sensei insistait sur le fait que le moindre détail devait être correct pour que la technique soit effective."


Travaillant un jour sur deux aux chemins de fer, Saito pouvait consacrer beaucoup de temps au dojo Ueshiba.


A cette étape de sa vie, le fondateur était absorbé par l'étude de l'aïki-ken et de l'aïki-jo, et se concentrait sur la relation existant entre ces techniques d'armes et les techniques à mains nues.
Les difficultés de la vie après la guerre obligèrent la quasi totalité des élèves de O Senseï à interrompre leur formation pour subvenir aux besoins de leurs propres familles.
En plus des heures qu’il passait dans le dojo, Saito Senseï aidait le fondateur dans tous les moments de sa vie quotidienne dont de nombreuses corvées et du travail à la ferme.
De 1946 jusqu'à la mort de Ueshiba en 1969, Saito servit d'assistant à Ueshiba à Iwama, tandis que sa femme s'occupait de Mme Ueshiba. Pendant sa période d'Uchi Deshi, Saito enseigna l'Aïkido au dojo d'Iwama.


Avant sa mort, Morihei Ueshiba donna à Morihiro Saito la responsabilité de l'enseignement au dojo d'Iwama, ainsi que la garde de l'Aiki Jinja.
A la fin des années cinquante, les années d'entraînement intensif sous la tutelle directe du fondateur avaient transformé M. Saito en un homme puissant, qui était aussi l'un des meilleurs instructeurs de l'Aïkikaï. Il enseignait régulièrement au dojo d'Iwama quand M. Ueshiba était absent et on lui demanda de remplacer Koichi Tohei dans son dojo d'Utsunomiya quand ce dernier fit le voyage à Hawaï pour enseigner l'aïkido.


Morihiro Saito a enseigné à l'Aïkikaï une fois par semaine, sauf pendant une période en 1961 quand Ueshiba Senseï est allé à Hawaï avec Nobuyoshi Tamura. En infériorité numérique à Tokyo, il enseigna deux fois par semaine pendant leur absence. En dehors de cela, il a enseigné principalement le dimanche. Avec l'approbation de O Senseï, il enseignait des techniques d'armes dans les 15 dernières minutes de pratique.


En 1973,Saito Morihiro publia le premier ouvrage d'une collection de cinq livres techniques. Ces livres contiennent des centaines de techniques d’aïki comprenant le taijutsu, l’aïki ken, l’aïki jo et les kaeshiwaza.


En 1974, il fit son premier voyage hors du Japon pour diriger une série de stages en Californie, puis, plus tard en Europe, Australie et Nouvelle-Zélande. Ces voyages assirent la popularité du dojo d'Iwama et de SAITO Senseï. De nombreux pratiquants étrangers, gradés aujourd'hui, ont effectué des passages ou ont vécu en tant que Uchi Deshi au dojo d'Iwama.


Maître Saito pratiqua l'aïkido pendant 56 ans, de l'âge de 18 ans, quand il rencontra le fondateur de l'aïkido Morihei Ueshiba, à sa mort en 2002. Il a vécu plus de 23 ans aux côtés du Fondateur.


Morihiro Saito décéda le 13 mai 2002 à Iwama, à l'âge de 74 ans.

 

 


 

Morihiro SAITO TAKEMUSU AIKI (1974)



 

Morihei Ueshiba and Morihiro Saito in iwama 1964


 

 

Morihiro Saito Sensei 31 Jo Kata


 

 

Morihiro Saito Sensei 13 jo awase

 

Morihiro Saito : "Lost Seminars"

 



02/12/2013

Le Kalaripayat, ou Kalaripayattu

Le Kalaripayat est un ancien art martial indou, plus précisément du Kérala dans l'Inde du Sud, pratiqué pendant des siècles. Cet art martial allie la grâce, la fluidité, la flexibilité et utilise des armes, lances, poignards, sabres, masses, haches ainsi que le bouclier.

Le Kalaripayat se pratique dans le kalari, l'équivalent du dojo.

"Comme le Yoga et les budo, le kalaripayat est une recherche intérieure des aspects les plus subtils de la discipline spirituelle." (C.Ling.kalaripayat, l'art du kérala)

 

lien sur le kalaripayat plus complet

 


 


 


12:02 Publié dans Blog, liens, videos | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

01/12/2013

une nouvelle île volcanique a vu le jour au Japon !

Le 20 novembre 2013, grâce à l'éruption d'un volcan sous-marin, dans l'océan Pacifique, à 1 000 km de Tokyo, le long de la fosse océanique d'Izu-Bonin, l’archipel nippon d'Ogasawara compte désormais une île de plus.

Depuis son apparition, la nouvelle île est surveillée par les gardes-côtes japonais grâce à divers moyens aériens, Nishino étant inhabitée. Le 21 novembre, elle mesurait déjà 300 m de long pour 200 m de large, sachant que le cratère qui trône en son centre fait 150 m de diamètre. Par ailleurs, le volcan continuait d’émettre des cendres jusqu’à 600 m d’altitude et de la lave, ce qui signifie que ce nouveau lopin de terre perdu dans l’océan Pacifique poursuit sa croissance.

Selon les gardes-côtes japonais, un tel événement n’était plus survenu depuis 1973. À ce jour, l’île n’a toujours pas été nommée, peut-être parce que nous ne savons pas encore si elle va persister. En effet, elle pourrait disparaître tout aussi rapidement qu’elle est apparue, notamment sous l’action des vagues et du vent, si l’éruption ne se poursuit pas suffisamment longtemps. Si elle se stabilise, le territoire japonais grandira encore un peu plus, et il sera alors temps de réviser les atlas.(Le 25/11/2013 à 10:26 - Par Quentin Mauguit, Futura-Sciences)



 

Une île fumante vient d'émerger au large du Japon

 

 

Spectaculaire éruption d'un volcan au Japon

10:32 Publié dans Blog, Science, videos | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

30/11/2013

CONTES ET RECITS DES ARTS MARTIAUX (Albin Michel 1981) #7

 

La loi de l'équilibre

 

Ayant l'occasion de séjourner au japon,au début du siècle, un Européen avait décidé d'y apprendre le Jiu-Jutsu qui lui paraissait être une méthode de combat redoutable.

Il commença donc à suivre les cours d'un Maître renommé.

Mais quelle ne fut pas sa surprise quand, au bout de la troisième séance, il n'avait toujours appris aucune technique de combat ! Il s'était seulement exercé à des mouvements très lents, en décontraction. A la fin de la séance, il décida d'aller trouver le Maître.

"Monsieur, depuis que je suis ici, je n'ai rien fait qui ressemble à des exercices de lutte.

- Asseyez-vous,je vous prie ", déclara le Maître.

L'Européen s'installa négligemment sur le tatami et le Maître s'assit en face de lui.

"Quand commencerez-vous à m'enseigner le Jiu-Jutsu ?"

Le Maître sourit et demanda :

- " Êtes-vous bien assis? "

- " Je ne sais pas...Y a-t-il une bonne façon de s'asseoir? "

Pour toute réponse, le Maître désigna de la main la façon dont il s'était lui-même assis, le dos bien droit, la tête dans le prolongement de la colonne vertébrale.

- "Mais écoutez, reprit l'Européen, je ne suis pas venu ici pour apprendre à m'asseoir."

- " Je sais, dit patiemment le Maître, je sais, vous voulez apprendre à lutter. Mais comment pouvez-vous lutter si vous ne cherchez pas l'équilibre ? "

- " Je ne vois vraiment pas le rapport entre le fait de s'asseoir et le combat ! "

- "Si vous ne pouvez rester en équilibre quand vous êtes assis, c'est-à-dire dans l'attitude la plus simple, comment voulez-vous garder l'équilibre dans toutes les circonstances de la vie et surtout dans un combat ? "

S'approchant de son élève étranger qui restait perplexe, le Japonais le poussa légèrement.

L'Européen tomba à la renverse. Le Maître, toujours assis, lui demanda alors d'essayer de le renverser à son tour.

Poussant d'abord timidement d'une main, puis y mettant les deux, l'élève finit par s'arc-bouter vigoureusement contre le Maître, sans succès. Soudain,ce dernier se déplaça légèrement et l'autre bascula en avant, s'étalant de tout son long sur le tatami.

Esquissant un sourire, le Maître ajouta:

- " J'espère que vous commencez à comprendre l'importance de l'équilibre."

aikidoaikido

 

 

 

 

 

 

 

 

O SENSEI


29/11/2013

Guide du débutant

Si vous n'avez pas eu votre guide débutant en vous inscrivant dans votre club FFAAA, vous pouvez télécharger celui-ci avec le lien suivant :

aikido-ffaaa-guide-debutant.pdf

aikido,ffaaa,montlucon asptt,arts martiaux

Morihei Ueshiba The Founder Of Aikido




 

 

07:42 Publié dans Blog, liens, videos | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |