Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2015

FRANCK NOËL: "D'UN MONDE A L'AUTRE "

Ravi_Shankar_plays__365006a.jpg

 

 Je vous invite à lire cette réflexion de Franck Noël (interview sur ce lien)

 

aikido,aikido montlucon asptt,frank noel,ravi shankar

 

sur l'accordage d'un instrument et la musique elle-même et sur le rapprochement que l'on peut faire avec notre pratique... Comme d'habitude, cela est très élaboré, comme toutes les réflexions de ce Maître.

Ce texte est tiré du magazine de la FFAAA "AIKI MAG" de MAI 2014, il est au format pdf.

"La scène se passe au début des années 60, lors de l'une des premières prestations du virtuose indien Ravi Shankar en Europe. La musique de sitar était à cette époque encore largement inconnue du grand public qui nʼavait eu jusquʼalors que fort peu dʼoccasions de se familiariser avec les inflexions de ses sonorités et avec la complexité des développements de ses ragas. Le Maître arrive donc sur scène avec son instrument, sʼinstalle  méthodiquement et, concentré, commence à en tirer des sons quʼil module et fait vibrer, quʼil répète comme pour les affirmer, quʼil creuse, quʼil sculpte, quʼil travaille puis abandonne, quʼil isole ou combine...
pendant quelques minutes. Puis, il cesse, sʼimmobilise et, enfin, salue le public. Celui-ci se déchaîne en applaudissements. Ravi Shankar
semble un peu interloqué mais se reprend et déclare doucement : “ Je suis ravi que vous ayez apprécié  le  temps  que  jʼai  passé  à  accorder mon instrument... jʼespère maintenant que vous apprécierez tout autant ma musique...”

POUR LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE CLIQUER SUR LE DESSIN  CI-DESSOUS

image.PNG

 

ÉCOUTEZ UN DES  DERNIERS CONCERTS EN EUROPE DE RAVI SHANKAR... FANTASTIQUE !

 

 " l'extraordinaire leçon "

 

 

16/03/2015

SADETARU ARIKAWA

sadateru-arikawa-closeup.jpg

Sadateru Arikawa est né en janvier 1930 à Tokyo, au Japon.
Enfant, il pratique le Kendo et le Karaté de style Shotokan créé par Maître Funakoshi Gichin, considéré comme le Père du karaté moderne. Sadateru Arikawa étudia également plusieurs autres styles de Karaté durant sa jeunesse.

Il débute la pratique de l’Aïkido grâce à une lettre d'introduction de Fujita Siko Shihan, 14ème Maître de Kouga Ryu Ninjyutu. En 1948, à 18 ans, il entre à l’Aïkikaï Hombu Dojo de Tokyo. En 1952, il devient Uchideshi, et instructeur en 1956.

 

sadateru-arikawa-c1960.jpg

Sadateru Arikawa c. 1960

 

De 1959 à 1974, il fut rédacteur du journal interne de l'Aïkikaï et consacra une colonne entière aux pensées de O Sensei afin que celles-ci ne se perdent pas. Sadateru Arikawa était très proche de la famille Ueshiba ; il resta plus de dix années au contact quotidien du Fondateur. Il resta fidèle à la famille Ueshiba plus de 50 ans. C'était l'homme le plus compétent sur l'histoire de l'Aïkido, il possédait la collection la plus complète de documents écrits et vidéos sur l'histoire de l'Aïkido. Stanley Pranin qui le connaissait particulièrement bien (ils partageaient ensemble cette fascination pour l'histoire des Arts Martiaux et en particulier pour l'Aïkido) dit de lui : "Il semblait aussi qu'il connaissait et avait parlé avec la plupart des grandes figures de l'Aïkido, Daito-ryu, et des mondes de kobudo... Il était un dictionnaire ambulant et historien par excellence des Arts Martiaux..."
Outre à l'Aïkikaï, il enseigna dans diverses universités, ainsi que durant des séminaires à travers le monde.
Maître ARIKAWA était également membre du Conseil Supérieur de la Fédération Internationale d’Aïkido (FIA).
Son style était particulièrement vigoureux, voire décrit comme violent par certains.

sadateru-arikawa-applying-pin.jpg


Il fut promu 9ème Dan en 1994.

Sadateru Arikawa resta dans l'ombre de l'Aïkikaï, ayant tendance à éviter le feu des projecteurs.


Il décéda le 11 octobre 2003 à l’âge de 73 ans, à Tokyo.

 

 Lire l'interview de Stanley Pranin

A Tribute to Sadateru Arikawa Shihan

 

Sadateru ARIKAWA - Stage d'aïkido - Picardie 1992 (Trailer) 


 

Sadateru Arikawa - Une introduction (2) (Aikido, Trailer)

 


 

1995 Kobukan 20th anniv demo Arikawa.mov

 


 

14/03/2015

Ugoita

 

tmb_dancing_paper.gif

 

 Ugoita est un collectif japonais qui transforme tous types d'objets à travers une vue électronique :
harmonica 8 bits, à partir d'une cartouche de jeu Nitendo, parapluie musical qui diffuse un son au contact des gouttes de pluie ainsi qu'une animation lumineuses par led... et bien sûr, cette extraordinaire animation faisant réellement danser des Origami grâce à un système électronique, sur une plate-forme magnétique... C'est de la science fiction !

 

DANCING PAPER - うごく折り紙をつくってみた


 

D'autres création d'Ugoita:

https://www.youtube.com/channel/UCw0tc_sdm-WDQ7XXu1Bgdcw

 le parapluie musical http://www.ugoita.com/

 

https://vimeo.com/user22841658

13/03/2015

Estampes Japonaises

 

aikido,aikido montlucon asptt,estampes japonaises

Scène de Kabuki 1887. Baido Hosai

CLIQUER SUR LES ESTAMPES POUR AGRANDIR

Je me permets de vous rediriger vers le site ARTMEMO, qui traite de l'Art de l'estampe japonaise. Les articles sont écrits par Bettina Vannier (Diplômée de l'école du Louvre
Directrice d'ArtMemo, Représentante pour la France de la S. Watanabe Color Print Co) ; la richesse  documentaire ravira tout un chacun d'autant que l'on peut soit lire une version courte, soit une version détaillée des techniques et origines de l'estampe japonaise du 19° au 20° siècle. On peut également visualiser plusieurs centaines d'estampes, des biographies d'artistes, évaluer ses connaissances grâce à un quizz... Bien sûr, ce site reste avant tout un site de vente d'Estampes.

 

LES  ESTAMPES SONT ISSUES DE CE SITE

 

Pour lire la documentation sur les estampes,

cliquer sur la photo ci-dessous

 

aikido,aikido montlucon asptt,estampes japonaises

 

 

 

aikido,aikido montlucon asptt,estampes japonaises

Kunisada  (1848 - 1920) Samourai 1892

 

 

aikido,aikido montlucon asptt,estampes japonaises

Une estampe originale de Sadahide (1807 - 1873)

 

aikido,aikido montlucon asptt,estampes japonaises

Toyonobu (1859 - 1886)   1884 Archer en action

 

00:10 Publié dans articles, arts, Blog, liens | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

12/03/2015

AKIRA TOHEI

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira tohei

 

Akira Tohei est né en août 1929, dans la préfecture de Tochigi, au Japon. Il a commencé l'Aïkido en 1946 avec Koichi Tohei jusqu'au départ de ce dernier pour Hawaï. Il étudia également avec Morihei Ueshiba à partir de 1956 et Kisshomaru Ueshiba.

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira tohei

Autour de O Sensei :

de gauche à droite : Yutaka Kurita, Kenji Shimizu, Mitsugi Saotome, Mitsunari Kanai, Akira Tohei, Kisshomaru Ueshiba, Shuji Maruyama, and Nobuyuki Watanabe. 1964

 

En 1963, O Sensei lui demande d'accompagner son fils Kisshomaru Ueshiba pour une tournée des Dojos à travers les États-Unis, qui dura trois mois.

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira tohei

1963 - San Diego, Californie durant la visite du Second Doshu Kisshomaru Ueshiba. Debout : Tokuji Hirata, Akira Tohei ; en seiza: Ben Sekishiro, Kisshomaru Ueshiba, Isao Takahashi.

 

Ils finirent par les iles Hawaïennes où Akira Tohei resta neuf mois de plus pour enseigner l’Aïkido. De retour au Japon, il rejoignit le personnel enseignant de l'Aïkikaï.
Pendant huit années, il enseigna dans diverses Universités en plus du Hombu Dojo, et également aux Forces japonaises d'autodéfense terrestres, ainsi qu'aux Forces d'autodéfense japonaises chargées de la défense navale.
En 1966, l'Aikikai Hombu Dojo lui décerne le titre de Shihan.


En 1972, il part pour Chicago, dans l'Illinois, aux États-Unis, comme représentant officiel de l’Aïkikaï Hombu Dojo pour les USA. Il fonde la Fédération d’Aïkido du Middle West, dont il devient le Président.

La Fédération d’Aïkido du Midwest rejoint la Fédération d’Aïkido des USA (USAF) en 1976, Fédération fondée par YAMADA ET KANAI SENSEIS.

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira tohei

 

CHICAGO 1977

De gauche à droite : Sadao Yoshioka, Yoshimitsu Yamada, Akira Tohei et Mitsunari Kanai.  

 


Akira Tohei a été promu au 8ème Dan en 1989 par Doshu Kisshomaru Ueshiba.


Durant 27 années, il  enseigna et développa l'Aïkido dans le Midwest. Il fut Président de la commission technique de la Fédération Aïkido États-Unis ainsi que le Président de la Shihankai nord-américain.

Akira TOHEI décéda le 2 juillet 1999 des suites d'une maladie pulmonaire.

 

Akira Tohei Aikido, Berkeley 1977 - Part 1


 

 

Akira Tohei Sensei Aikido seminar from Berkeley, 1977 - Part 2


 

 

Part 4 NY Aikikai 20 Demo 1984


 

Tohei Sensei 1984 DC Demo

 


 

 

Tohei Sensei AOA 94 Iriminage 6 Ways

1994

 


 

11/03/2015

KAMADA HISAO

 

Kamada Hisao.PNG

 

Kamada Hisao est né en 1911 à Suhara, Yuasa-machi, Préfecture de Wakayama. Fils d’un adepte de la religion Omoto, il a découvert l’Aïkido avec Morihei Ueshiba en 1929, au Takanawa Sengakuji Dojo. A cette époque, O Sensei vivait dans une maison prêtée par un ami de l'Amiral Isamu Takeshita et la plus grande pièce était transformé en Dojo de quelques nattes.

 

3051251875_1_3_HlSHTKkH.jpg

Isamu Takeshita (1925)

 

Il était responsable des prières quotidiennes du matin devant l'autel Shinto dans la maison et le lieu saint du Dojo. Il préparait l'eau douce, le riz et le sel chaque jour. À ce moment-là, le neveu de Sensei, Yoichiro [Noriaki] Inoue, était deshi senior, et le jeune Kamada Hisao était trop jeune pour pratiquer, il regardait assis en seiza et massait les épaules de O Sensei le soir après la pratique. Puis plus tard, Morihei Ueshiba déménagea pour Wakamatsu-cho et créa le Kobukan. C'est à cette époque qu'il devint Uchideschi. Il y avait environ 80 nattes pour la pratique. Les uchideschis de cette période étaient : Ikkusai Iwata, Tsutomu Yukawa, Kaoru Funahashi, Zenzaburo Akazawa, Masaru Inoue, Hirota, Manago,
Ryosuke Suzuki, Kanshichi Hashiguchi de Kumamoto et quelques autres. Minoru Mochizuki et Aritoshi Murashige étaient également présents.
A cette époque, le système des Dans n'existait pas.

Il occupa aussi les fonctions diverses, entre autres des tâches administratives et comptables au Kodokan.

Lorsque que le Révérend Onisaburo Deguchi de la religion Omoto créa la  Dai Nippon Budo Senyokai, il quitta Tokyo et devint actif dans Budo Senyokai, à Kameoka et Takeda (où il était assistant et tenait des camps d'études pour d'éventuels Uchideshi).

En 1933, Kamata est entré dans le 6ème régiment de l'armée impériale de Wakayama. Après sa libération de l'armée en 1938, il a déménagé à Shanghai, où il est devenu un marchand de glace. Durant son séjour à Shanghai, il a également aidé Ikkusai IWATA qui exploitait un Dojo d'Aïkido.

Après la Seconde Guerre mondiale, Kamata vécu à Osaka et a travaillé comme marchand de maroquinerie. En 1977, il s'installe à ,ville dans la Préfecture de Nagano.

Il décéda en 1986 à l’âge de 75 ans.

Voir une autre biographie avec d'autres éléments en cliquant sur la photo ci-dessous

 

Kamada Hisao2.PNG

 

 

10/03/2015

30° festival des arts martiaux : Aïkido avec Bruno Gonzalez.

1564433394.jpg

 

Et voilà !!! Samedi 7 mars a eu lieu le 30ème Festival des Arts Martiaux, au Palais des Congrès à Paris. Cette édition a eu lieu en deux représentations, l'une à 14 h 30, l'autre à 20 h.

L’Aïkido était représenté par Bruno Gonzalez, formé par Christian Tissier Shihan.

Une belle représentation nette, précise, dynamique, comme à chaque fois avec Bruno Gonzalez.

 

30ème festival des arts martiaux 7 mars 2015 Aïkido avec Bruno Gonzalez

 


 

 

 

Autres liens relatifs à Bruno Gonzalez sur le Blog:

21/11/2014

25/01/2014

29/10/2013

06/03/2015

RINJIRO SHIRATA

 

rinjiro-shirata-1982-video-.jpg

Shirata Rinjiro est né en 1912 à Oyamura, dans la Préfecture de Yamagata située au nord-ouest de l'île principale de Honshu.

Shirata Sensei a commencé à pratiquer le Kendo à l'école secondaire, mais il a dirigé ses préférences vers le Judo, gagnant rapidement le degré de nidan.

Son père, engagé dans la religion Omoto, connaissait Morihei Ueshiba et il décida qu'il suive une formation avec lui.

Rinjiro Shirata commença donc à 19 ans (en 1932) au Kobukan une formation qui a été achevée en avril 1931 sur le site de l'actuel de l'Aïkikaï Hombu Dojo. Morihei Ueshiba enseignait un Art Martial appelé "Ueshiba-ryu Jujutsu" ou "Aiki Budo".

Zenzaburo Akazawa et Tesshin Hoshi étaient uchi-deshi. Mlle Kazuko Sekiguchi et Mlle Takako Kunigoshi étaient là aussi (Kunigoshi a fait les dessins pour Budo Renshu). A l'époque, il n'y avait qu'un mokuroku, un rouleau de transmission Daito-ryu, qui  traitait d'ikkajo et de quelques techniques. C'est un rouleau avec le même contenu que Budo Renshu dans l'ensemble.

91_shirata_rinjiro.jpg

 

Yoichiro Inoue, Hisao Kamada, Minoru Mochizuki, Kaoru Funahashi, Tsutomu Yukawa, Ikkusai Iwata, Aritoshi Murashige, Kenji Tomiki, et d'autres personnalités éminentes étaient les plus anciens. Shioda Sensei étudia également à cette époque.

 Même après avoir été admis, il n'était pas autorisé à se joindre à la formation pendant quelques mois. Il devait regarder et prendre soin du nettoyage et autres tâches.

Le deuxième incident de l'Omoto en 1935 concerna O Sensei car un mandat d'arrestation était diffusé à son encontre, mais un admirateur de O Sensei, chef d'un commissariat de police le cacha jusqu'à ce que l'affaire se calme.

La plupart des uchi-deshi du Kobukan avaient des grades élevés dans le kendo ou le judo.

Shirata a ensuite passé une courte période d'enseignement aiki budo à Osaka avant d'être enrôlé dans l'armée impériale japonaise. Plus tard, il servit comme officier en Mandchourie et en Birmanie.

Pendant une brève période, il a également été un prisonnier de guerre, avant d'être rapatrié en 1946. Il retrouva O Sensei après une pause de plusieurs années et commença à étudier avec le Fondateur à Tokyo et Iwama .

Ce fut une époque où les techniques de Morihei Ueshiba changèrent. Elles devinrent plus circulaires.

O Sensei disait : "Il n'y a aucune technique. Ce que vous exprimez est chaque fois une technique."

Shirata Rinjiro a rencontré Sokaku Takeda Sensei  deux ou trois fois mais il n'a pas reçu d'enseignement de lui.

aikido,aikido montlucon asptt,rinjiro_shirata

En 1949, il travaille comme agent d'assurances, se  marie et retourne dans la Préfecture de Yamagata. Il eut trois enfants et leur enseigna l'Aïkido.

Il a commencé à enseigner à nouveau activement dans le nord de Honshu à Aomori en 1959.

 En 1962, il a reçu le grade 8ème dan du fondateur. A cette époque, ses activités d'enseignement ont été concentrées dans son Yamagata natif.

Partiellement retiré des affaires, il a été directeur de la All Japan Shirata Sensei Aikido Association, président de la Commission de l'International Journal de l'Aïkido et instructeur en chef du nord du Japon.  Shirata Sensei a également été actif dans la Fédération Internationale d’Aïkido depuis sa création en 1976. Il a occupé plusieurs postes techniques et administratifs au sein de la FIA et a voyagé à l'étranger à plusieurs reprises, afin de dispenser son savoir.

Il a reçu le 9ème Dan  en 1972 par Kisshomaru Ueshiba, le deuxième Doshu.

 

Rinjiro SHIRATA décéda le 29 mai 1993 à l’age de 81 ans.

 

 

Rinjiro Shirata sensei demonstration ( 1987)


 

 

Rinjiro Shirata 1978 Yamagata TV Documentary I

pratique à 8:45


 

Rinjiro Shirata 1978 Yamagata TV Documentary III


Shirata Rinjiro Sensei


 

 

 

rinjiro-shirata-1912-1993.jpg

05/03/2015

AKIRA NAGAYA

aikido,aikido montlucon asptt,akira nagaya

L'artiste japonais Akira Nagaya  s'exprime à travers le Kiri-e, qui est l'art du découpage du papier. La dextérité comme dans toutes choses s'acquiert dans la répétition du geste et c'est en travaillant dans un restaurant de sushi à 20 ans comme apprenti qu'il découvrit la technique de découpe "sasaraban", afin de créer des décorations en sculptant des feuilles de bambou. Pour parfaire son geste, il s'exerça chez lui avec des feuilles de papier et un couteau ...

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira nagaya

aikido,aikido montlucon asptt,akira nagaya

 

Et des années plus tard, il maîtrisa le geste et alla encore plus loin. Il commença à réaliser des œuvres fines, sophistiquées où la précision et la justesse de coupe font oublier le support papier. On pourrait croire à des coups de crayons esquissant une idée mais la réalité est toute autre, cette finesse glisse sous le soi-disant coup de crayon pour révéler cet art complexe.

aikido,aikido montlucon asptt,akira nagaya

aikido,aikido montlucon asptt,akira nagaya


Il a fini par ouvrir son restaurant et exposer ses œuvres en décoration, puis de fil en aiguille, un journal s'est intéressé à lui et il prit conscience  qu'il était un artiste dans son domaine. Aujourd'hui, il expose dans des galeries d'art.

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira nagaya

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira nagaya


Cette technique de papier découpé est un art que l'on retrouve dans plusieurs pays : Chine(les plus anciens exemplaires attestés remontent à la dynastie Han (−206–220)), Japon, Allemagne, Pologne, Suisse.

 

Même avec les œuvres des studios GHIBLI

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira nagaya

aikido,aikido montlucon asptt,akira nagaya

 

 

00:05 Publié dans articles, arts, Blog | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook |

04/03/2015

STAGE SILVA TSCHARNER

SYLVA TSCHARNER.PNG

Silva Tscharner, 5ème Dan UFA, nous a fait l'immense plaisir de venir animer un stage à Commentry, ce samedi 28 février, avant d'animer un autre stage le lendemain à Riom dans le Dojo de Michel Laurent affilié UFOLEP.
Plus de trente années de pratique et la remise de son 5ème Dan par la fédération FFAAA en avril 2014. Son parcours est à l'image de son engagement :" elle a pratiqué avec beaucoup de hauts gradés de la FFAAA. Elle a suivi particulièrement Christian Tissier, Jean-Michel Merit, Philippe Gouttard... et bien sûr les Maîtres de passage et les stages d'été du Vigan du début avec Saotome Senseï et Ikeda Senseï maintenant. Elle suit également Endo Senseï quand il est en France. Autant dire que son bagage d'Aïkidoka est plus que respectable." (reprise de la note du 25/02/14)
Ce stage axé sur le centrage et la notion d'équilibre/déséquilibre grâce à des exercices avec le jo puis dans un deuxième temps à mains nues ont permis à chacun de sentir l'importance de ces principes. Aussi bien les jeunes que les plus anciens ont trouvé une réponse à leurs questionnements grâce à la disponibilité de Silva, avec un message adapté à chacun mais surtout un message à travers la pratique qui a moins de chance d'être distordu que la parole... La consigne de pratiquer avec le moins de paroles a permis d'obtenir une ambiance de travail complètement dirigée vers l'exécution du mouvement et des diverses sensations trouvées.

Merci encore pour ce partage !

 

LIRE AUSSI CE PDF D' "AIKIDO MAGAZINE "

JUIN 2002  PAGES 12 à 14

avec un article sur Silva .

 

aikido,aikido montlucon asptt,sylva tscharner

 

P1120304.JPG

P1120394.JPG

P1120389.JPG

109 sylva.PNG

90 sylva.PNG

125 sylva.PNG

 

MICHEL.PNG

LAURENT ET NUNO.PNG

DENIS.PNG

aikido,aikido montlucon asptt,sylva tscharner

P1120541.JPG