Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2015

FUMIO TOYODA

aikido,aikido montlucon asptt,fumio toyoda

Fumio Toyoda est né en 1947, dans la Préfecture de Tochigi.
Fumio Toyoda a commencé l’Aïkido enfant à 10 ans en accompagnant son frère, étudiant de Koichi Tohei à Tochigi, au nord de Tokyo. Il fit également du Judo mais l'arrêta vers 17 ans pour se consacrer à l’Aïkido. Ensuite à 18 ans, il fit des études de droit à l'Université Senshu de Tokyo et dans le même temps devint uchi deshi au Ichikukai Dojo à Tokyo (centre de Misogi et de formation Zen, fondé par Ogura Tetsuju, le dernier et le plus ancien disciple de Yamaoka Tesshu, célèbre expert de sabre). Il y restera trois ans, se formant sous la direction de Tesso Hino Sensei, le dojo-cho de Ichikukai et Bokugyukutsu Keizan Roshi, Maître Zen, tout en continuant l’Aïkido en parallèle à l'Aïkikaï. Après la mort de O Sensei, il devint uchideshi du Doshu Kisshomaru Ueshiba. Il étudia avec Osawa Sensei, Koichi Tohei qui était toujours attaché à Hombu Dojo et avec tous les Shihan de l'époque, comme Saito Sensei et Yasuo
Kobayashi Sensei. Il servit également de uke au Doshu lors de certains de ses voyages.
C'est Morihiro Saito Sensei qui lui donna son shodan, Koichi Tohei étant à Hawaï à cette époque.

A 22 ans, il fut nommé Sandan et Yondan à 24 ans, Godan à 27 ans.
Lorsque Tohei Sensei a quitté l'Aïkikaï, il le suivit. Il devint instructeur pour la nouvelle organisation Ki no Kenkyukai. Puis il partit pour les USA et établit un Dojo à Chicago en 1974, sous la houlette de la Ki Society.
Fumio Toyoda finit par établir sa propre organisation indépendante, après des désaccords sur certaines questions pédagogiques, il était alors Rokudan. L'Aikido Association of America fut fondée en 1984 puis l'Association internationale de l'Aïkido ; ces fédérations supervisent ensemble l'instruction dans plus de 120 Dojos en Amérique du Nord et en Europe. Actuellement ces organisations sont reliées à l'Hombu Dojo. Toyoda Shihan a fondé aussi une troisième organisation : l'Aïkido
Fondation internationale (FIA) sans but lucratif afin de donner une assistance économique et autre aux praticiens d'Aïkido dans de nombreux pays. Il créa le Centre de la culture japonaise, en 1978 à Chicago, lieu de formation des Arts traditionnels comme l'arrangement floral (l'ikebana), la cérémonie du thé (Chanoyu), la calligraphie(Shodo), la langue japonaise et divers arts martiaux (Aïkido, Bujinkan, Karaté, Kenpo, Kendo, Iaido, and Shorinji Kempo.).

 

aikido,aikido montlucon asptt,fumio toyoda

 

Il répandit en parallèle la pratique du Zen Rinzai. Toyoda Shihan créa à Chicago, en 1979, le Dojo Zen International Sogenkai, consacré à la promotion de la méditation zen Rinzai. Il propagea les enseignements de  Omori Sogen Roshi, l'un des plus grands Maîtres Zen du 20ème siècle.

 

aikido,aikido montlucon asptt,fumio toyoda

Omori Sogen Roshi

 

Toyoda Shihan était un successeur de Tenshin Tanouye Roshi, lui-même successeur de Roshi Omori. Cette lignée unique intégrant l'enseignement
 du Zen, du Budo et des Beaux-Arts.

Il fut confirmé comme Maître Zen en 1997 avec le nom bouddhiste de Tenzan
Gensei Rokoji.

Insuffisant rénal terminal, il fut greffé. Il décéda subitement le 4 juillet 2001 à 53 ans.

 

 

Démonstration de Shihan Fumio Toyoda, 6ème Dan, qui eut lieu en 1991 à l'Université de Paula, États-Unis. 


 

 Demonstration of Fumio Toyoda Shihan 6th dan held on May 14, 2000 in National Palace of Culture - Sofia.


Démonstration de Shihan Fumio Toyoda 6ème dan, tenue en mai 2000 au Palais de la Culture et des Sports - Varna.




23/03/2015

Projections à distance...

 

nobuyuki-watanabe-kuzushi.jpg

 

 

J'ai toujours était fasciné par l'improbable et ce que font certains Maîtres est de ce domaine, je ne tiens nullement à juger, ni à critiquer quoi que ce soit, car il existe une infinité de choses que nous ne connaissons pas et en général ce que nous ne connaissons pas, et surtout ne comprenons pas, nous pousse à le refouler.

J'ai relu il y a peu un article sur le blog de Guillaume Erard, relatif aux projections à distance, comme celles en démonstration avec Nobuyuki Watanabe Sensei ou Yoshinobu Takeda Sensei. Peut-être que certains uke en font trop mais cela n'empêche pas qu'il se passe quelque chose d'insondable, ce n'est peut-être pas  de l’Aïkido ma,is il existe une relation, un lien d'énergie indéniable et tout du moins, vu la valeur de ces Maîtres, on ne peut pas parler de charlatanisme... A vous de voir !

 

Cliquer sur la photo ci-dessous

pour accéder à cet article

 

watanabe sensei.PNG

 

21/03/2015

0 SENSEI

 

UNE VIDÉO TOURNÉE LORS DU VOYAGE DE O SENSEI A HAWAÏ

O Sensei à Hawaii 1961. Images couleur.

 


 





 

19/03/2015

CHRISTIAN TISSIER

 

 VOILA UNE INTERVIEW DE CHRISTIAN TISSIER SHIHAN, ISSUE DU MAGAZINE

"" AÏKIDO & PROGRÈS N°3 ""

Il répond sur la spontanéité qu'engendre la Maîtrise, sur la réaction face aux attaques et l'importance de la qualité de ces attaques, des atémis, de la notion de souplesse, de l'utilité de trouver un calme intérieur qui est le meilleur garant de ses acquis issus de la répétition...

 

Cliquer sur la photo ci-dessous pour lire l'article.

C TISSIER.PNG

 

 

  Aïkido: Christian Tissier Paris Déc. 2014


17/03/2015

FRANCK NOËL: "D'UN MONDE A L'AUTRE "

Ravi_Shankar_plays__365006a.jpg

 

 Je vous invite à lire cette réflexion de Franck Noël (interview sur ce lien)

 

aikido,aikido montlucon asptt,frank noel,ravi shankar

 

sur l'accordage d'un instrument et la musique elle-même et sur le rapprochement que l'on peut faire avec notre pratique... Comme d'habitude, cela est très élaboré, comme toutes les réflexions de ce Maître.

Ce texte est tiré du magazine de la FFAAA "AIKI MAG" de MAI 2014, il est au format pdf.

"La scène se passe au début des années 60, lors de l'une des premières prestations du virtuose indien Ravi Shankar en Europe. La musique de sitar était à cette époque encore largement inconnue du grand public qui nʼavait eu jusquʼalors que fort peu dʼoccasions de se familiariser avec les inflexions de ses sonorités et avec la complexité des développements de ses ragas. Le Maître arrive donc sur scène avec son instrument, sʼinstalle  méthodiquement et, concentré, commence à en tirer des sons quʼil module et fait vibrer, quʼil répète comme pour les affirmer, quʼil creuse, quʼil sculpte, quʼil travaille puis abandonne, quʼil isole ou combine...
pendant quelques minutes. Puis, il cesse, sʼimmobilise et, enfin, salue le public. Celui-ci se déchaîne en applaudissements. Ravi Shankar
semble un peu interloqué mais se reprend et déclare doucement : “ Je suis ravi que vous ayez apprécié  le  temps  que  jʼai  passé  à  accorder mon instrument... jʼespère maintenant que vous apprécierez tout autant ma musique...”

POUR LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE CLIQUER SUR LE DESSIN  CI-DESSOUS

image.PNG

 

ÉCOUTEZ UN DES  DERNIERS CONCERTS EN EUROPE DE RAVI SHANKAR... FANTASTIQUE !

 

 " l'extraordinaire leçon "

 

 

16/03/2015

SADETARU ARIKAWA

sadateru-arikawa-closeup.jpg

Sadateru Arikawa est né en janvier 1930 à Tokyo, au Japon.
Enfant, il pratique le Kendo et le Karaté de style Shotokan créé par Maître Funakoshi Gichin, considéré comme le Père du karaté moderne. Sadateru Arikawa étudia également plusieurs autres styles de Karaté durant sa jeunesse.

Il débute la pratique de l’Aïkido grâce à une lettre d'introduction de Fujita Siko Shihan, 14ème Maître de Kouga Ryu Ninjyutu. En 1948, à 18 ans, il entre à l’Aïkikaï Hombu Dojo de Tokyo. En 1952, il devient Uchideshi, et instructeur en 1956.

 

sadateru-arikawa-c1960.jpg

Sadateru Arikawa c. 1960

 

De 1959 à 1974, il fut rédacteur du journal interne de l'Aïkikaï et consacra une colonne entière aux pensées de O Sensei afin que celles-ci ne se perdent pas. Sadateru Arikawa était très proche de la famille Ueshiba ; il resta plus de dix années au contact quotidien du Fondateur. Il resta fidèle à la famille Ueshiba plus de 50 ans. C'était l'homme le plus compétent sur l'histoire de l'Aïkido, il possédait la collection la plus complète de documents écrits et vidéos sur l'histoire de l'Aïkido. Stanley Pranin qui le connaissait particulièrement bien (ils partageaient ensemble cette fascination pour l'histoire des Arts Martiaux et en particulier pour l'Aïkido) dit de lui : "Il semblait aussi qu'il connaissait et avait parlé avec la plupart des grandes figures de l'Aïkido, Daito-ryu, et des mondes de kobudo... Il était un dictionnaire ambulant et historien par excellence des Arts Martiaux..."
Outre à l'Aïkikaï, il enseigna dans diverses universités, ainsi que durant des séminaires à travers le monde.
Maître ARIKAWA était également membre du Conseil Supérieur de la Fédération Internationale d’Aïkido (FIA).
Son style était particulièrement vigoureux, voire décrit comme violent par certains.

sadateru-arikawa-applying-pin.jpg


Il fut promu 9ème Dan en 1994.

Sadateru Arikawa resta dans l'ombre de l'Aïkikaï, ayant tendance à éviter le feu des projecteurs.


Il décéda le 11 octobre 2003 à l’âge de 73 ans, à Tokyo.

 

 Lire l'interview de Stanley Pranin

A Tribute to Sadateru Arikawa Shihan

 

Sadateru ARIKAWA - Stage d'aïkido - Picardie 1992 (Trailer) 


 

Sadateru Arikawa - Une introduction (2) (Aikido, Trailer)

 


 

1995 Kobukan 20th anniv demo Arikawa.mov

 


 

14/03/2015

Ugoita

 

tmb_dancing_paper.gif

 

 Ugoita est un collectif japonais qui transforme tous types d'objets à travers une vue électronique :
harmonica 8 bits, à partir d'une cartouche de jeu Nitendo, parapluie musical qui diffuse un son au contact des gouttes de pluie ainsi qu'une animation lumineuses par led... et bien sûr, cette extraordinaire animation faisant réellement danser des Origami grâce à un système électronique, sur une plate-forme magnétique... C'est de la science fiction !

 

DANCING PAPER - うごく折り紙をつくってみた


 

D'autres création d'Ugoita:

https://www.youtube.com/channel/UCw0tc_sdm-WDQ7XXu1Bgdcw

 le parapluie musical http://www.ugoita.com/

 

https://vimeo.com/user22841658

12/03/2015

AKIRA TOHEI

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira tohei

 

Akira Tohei est né en août 1929, dans la préfecture de Tochigi, au Japon. Il a commencé l'Aïkido en 1946 avec Koichi Tohei jusqu'au départ de ce dernier pour Hawaï. Il étudia également avec Morihei Ueshiba à partir de 1956 et Kisshomaru Ueshiba.

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira tohei

Autour de O Sensei :

de gauche à droite : Yutaka Kurita, Kenji Shimizu, Mitsugi Saotome, Mitsunari Kanai, Akira Tohei, Kisshomaru Ueshiba, Shuji Maruyama, and Nobuyuki Watanabe. 1964

 

En 1963, O Sensei lui demande d'accompagner son fils Kisshomaru Ueshiba pour une tournée des Dojos à travers les États-Unis, qui dura trois mois.

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira tohei

1963 - San Diego, Californie durant la visite du Second Doshu Kisshomaru Ueshiba. Debout : Tokuji Hirata, Akira Tohei ; en seiza: Ben Sekishiro, Kisshomaru Ueshiba, Isao Takahashi.

 

Ils finirent par les iles Hawaïennes où Akira Tohei resta neuf mois de plus pour enseigner l’Aïkido. De retour au Japon, il rejoignit le personnel enseignant de l'Aïkikaï.
Pendant huit années, il enseigna dans diverses Universités en plus du Hombu Dojo, et également aux Forces japonaises d'autodéfense terrestres, ainsi qu'aux Forces d'autodéfense japonaises chargées de la défense navale.
En 1966, l'Aikikai Hombu Dojo lui décerne le titre de Shihan.


En 1972, il part pour Chicago, dans l'Illinois, aux États-Unis, comme représentant officiel de l’Aïkikaï Hombu Dojo pour les USA. Il fonde la Fédération d’Aïkido du Middle West, dont il devient le Président.

La Fédération d’Aïkido du Midwest rejoint la Fédération d’Aïkido des USA (USAF) en 1976, Fédération fondée par YAMADA ET KANAI SENSEIS.

 

aikido,aikido montlucon asptt,akira tohei

 

CHICAGO 1977

De gauche à droite : Sadao Yoshioka, Yoshimitsu Yamada, Akira Tohei et Mitsunari Kanai.  

 


Akira Tohei a été promu au 8ème Dan en 1989 par Doshu Kisshomaru Ueshiba.


Durant 27 années, il  enseigna et développa l'Aïkido dans le Midwest. Il fut Président de la commission technique de la Fédération Aïkido États-Unis ainsi que le Président de la Shihankai nord-américain.

Akira TOHEI décéda le 2 juillet 1999 des suites d'une maladie pulmonaire.

 

Akira Tohei Aikido, Berkeley 1977 - Part 1


 

 

Akira Tohei Sensei Aikido seminar from Berkeley, 1977 - Part 2


 

 

Part 4 NY Aikikai 20 Demo 1984


 

Tohei Sensei 1984 DC Demo

 


 

 

Tohei Sensei AOA 94 Iriminage 6 Ways

1994

 


 

10/03/2015

30° festival des arts martiaux : Aïkido avec Bruno Gonzalez.

1564433394.jpg

 

Et voilà !!! Samedi 7 mars a eu lieu le 30ème Festival des Arts Martiaux, au Palais des Congrès à Paris. Cette édition a eu lieu en deux représentations, l'une à 14 h 30, l'autre à 20 h.

L’Aïkido était représenté par Bruno Gonzalez, formé par Christian Tissier Shihan.

Une belle représentation nette, précise, dynamique, comme à chaque fois avec Bruno Gonzalez.

 

30ème festival des arts martiaux 7 mars 2015 Aïkido avec Bruno Gonzalez

 


 

 

 

Autres liens relatifs à Bruno Gonzalez sur le Blog:

21/11/2014

25/01/2014

29/10/2013

06/03/2015

RINJIRO SHIRATA

 

rinjiro-shirata-1982-video-.jpg

Shirata Rinjiro est né en 1912 à Oyamura, dans la Préfecture de Yamagata située au nord-ouest de l'île principale de Honshu.

Shirata Sensei a commencé à pratiquer le Kendo à l'école secondaire, mais il a dirigé ses préférences vers le Judo, gagnant rapidement le degré de nidan.

Son père, engagé dans la religion Omoto, connaissait Morihei Ueshiba et il décida qu'il suive une formation avec lui.

Rinjiro Shirata commença donc à 19 ans (en 1932) au Kobukan une formation qui a été achevée en avril 1931 sur le site de l'actuel de l'Aïkikaï Hombu Dojo. Morihei Ueshiba enseignait un Art Martial appelé "Ueshiba-ryu Jujutsu" ou "Aiki Budo".

Zenzaburo Akazawa et Tesshin Hoshi étaient uchi-deshi. Mlle Kazuko Sekiguchi et Mlle Takako Kunigoshi étaient là aussi (Kunigoshi a fait les dessins pour Budo Renshu). A l'époque, il n'y avait qu'un mokuroku, un rouleau de transmission Daito-ryu, qui  traitait d'ikkajo et de quelques techniques. C'est un rouleau avec le même contenu que Budo Renshu dans l'ensemble.

91_shirata_rinjiro.jpg

 

Yoichiro Inoue, Hisao Kamada, Minoru Mochizuki, Kaoru Funahashi, Tsutomu Yukawa, Ikkusai Iwata, Aritoshi Murashige, Kenji Tomiki, et d'autres personnalités éminentes étaient les plus anciens. Shioda Sensei étudia également à cette époque.

 Même après avoir été admis, il n'était pas autorisé à se joindre à la formation pendant quelques mois. Il devait regarder et prendre soin du nettoyage et autres tâches.

Le deuxième incident de l'Omoto en 1935 concerna O Sensei car un mandat d'arrestation était diffusé à son encontre, mais un admirateur de O Sensei, chef d'un commissariat de police le cacha jusqu'à ce que l'affaire se calme.

La plupart des uchi-deshi du Kobukan avaient des grades élevés dans le kendo ou le judo.

Shirata a ensuite passé une courte période d'enseignement aiki budo à Osaka avant d'être enrôlé dans l'armée impériale japonaise. Plus tard, il servit comme officier en Mandchourie et en Birmanie.

Pendant une brève période, il a également été un prisonnier de guerre, avant d'être rapatrié en 1946. Il retrouva O Sensei après une pause de plusieurs années et commença à étudier avec le Fondateur à Tokyo et Iwama .

Ce fut une époque où les techniques de Morihei Ueshiba changèrent. Elles devinrent plus circulaires.

O Sensei disait : "Il n'y a aucune technique. Ce que vous exprimez est chaque fois une technique."

Shirata Rinjiro a rencontré Sokaku Takeda Sensei  deux ou trois fois mais il n'a pas reçu d'enseignement de lui.

aikido,aikido montlucon asptt,rinjiro_shirata

En 1949, il travaille comme agent d'assurances, se  marie et retourne dans la Préfecture de Yamagata. Il eut trois enfants et leur enseigna l'Aïkido.

Il a commencé à enseigner à nouveau activement dans le nord de Honshu à Aomori en 1959.

 En 1962, il a reçu le grade 8ème dan du fondateur. A cette époque, ses activités d'enseignement ont été concentrées dans son Yamagata natif.

Partiellement retiré des affaires, il a été directeur de la All Japan Shirata Sensei Aikido Association, président de la Commission de l'International Journal de l'Aïkido et instructeur en chef du nord du Japon.  Shirata Sensei a également été actif dans la Fédération Internationale d’Aïkido depuis sa création en 1976. Il a occupé plusieurs postes techniques et administratifs au sein de la FIA et a voyagé à l'étranger à plusieurs reprises, afin de dispenser son savoir.

Il a reçu le 9ème Dan  en 1972 par Kisshomaru Ueshiba, le deuxième Doshu.

 

Rinjiro SHIRATA décéda le 29 mai 1993 à l’age de 81 ans.

 

 

Rinjiro Shirata sensei demonstration ( 1987)


 

 

Rinjiro Shirata 1978 Yamagata TV Documentary I

pratique à 8:45


 

Rinjiro Shirata 1978 Yamagata TV Documentary III


Shirata Rinjiro Sensei


 

 

 

rinjiro-shirata-1912-1993.jpg